AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Un nouveau départ. MARCUS O. SINCLAIR.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar



♔ MESSAGES : 531
♔ CELEBRITE : Emeraude Toubia
♔ ARRIVÉE LE : 14/04/2014

MessageSujet: Un nouveau départ. MARCUS O. SINCLAIR.   Dim 9 Oct - 16:53


Un nouveau départ
Aujourd'hui était une des premières journées que nous passions enfin seuls ensemble. Oui, Marcus était bel et bien revenu à la maison, mais l'hôpital, l'armée et tout les autres professionnels étaient présents depuis maintenant plusieurs semaines dans notre vie. Ils veulent réellement le bien être de Marcus, mais pour ma part, je n'était plus capable de vivre avec tout ces rendez-vous et tout ces gens qu'ils veulent nous parler et nous demander comment va notre relation. Quel est le rapport de notre relation dans tout ce que Marcus à vécu. Je n'en avais aucune idée, mais ça l'air qu'il en avait un. Bref, c'est bien pour cette raison que j'ai décidé de sortir mon mari de tout ces rendez-vous. Nous devions sortir de la maison et profiter de tout le temps, en fait le peu de temps, que nous avions de libre. Et c'est pour cette raison que j'avais décidé d'amener Marcus faire quelques petites emplettes. Marcus avait tellement maigrit depuis son retour et malheureusement n'avait toujours pas reprit ce qu'il avait perdu. Donc, aucun vêtement ne lui allait et c'était impératif de l'habiller. Il en avait besoin, j'en avais besoin. Je dois avouer que c'était peut-être pour ma propre santé mentale que je faisais cette sortie, mais c'est totalement important. Donc, je venais de me lever ce matin, aux côtés de l'homme de ma vie. Je me tournai vers lui, caressai doucement son visage. Et me leva pour pouvoir aller me préparer pour la journée de magasin. C'est tout une préparation. Après plusieurs minutes, j'avais enfin fini et j'avais à mes côtés un Marcus toujours aussi grognon le matin, avec un petit sourire je l'avisai de la journée. « Au fait, on va faire une journée magasinage. Tu n'as aucun mot à dire. Tu flottes dans tes vêtements .. et tu en as besoin. » Je m'éloignai rapidement tout en lui disant. «Dépêche toi ! On part dans moins de 10 minutes. » J'avais un énorme sourire au visage. Je ne voulais pas lui laisser la possibilité d'argumenter et surtout de me donner une raison de vouloir rester à l'intérieur de cette maison. Nous avions enfin retrouvé notre vie commune, peut-on en profiter ? Après le 10 minutes que j'avais laissé à mon mari pour pouvoir se préparer, il n'était toujours pas présent. Je fronçai les sourcils, je déteste que les gens soient en retard et surtout lui. J'étais accouder sur le plan de travail dans la cuisine et je feuilletais quelques magasines. Oui, il était en retard, mais rien ne me bloquais de commencer les choix de magasins. Rapidement je faisais le tour des magasines et soupirai longuement. « Marcus, qu'est-ce que tu fais ? Est-ce que je dois venir t'habiller moi-même ? » Dis-je en riant à gorge déployée. Plus j'y pense, plus je trouve cela incroyable comment nous avons reconnecté aussi facilement. Oui, c'était mon mari, mais n'importe quoi aurait pu arriver. J'aurais pu rencontrer quelqu'un d'autre, j'aurais pu ne pas accepter son retour. Tout aurait pu arriver. J'aime dire que la chance nous a sourit. Notre relation, même sexuelle était revenu à son comble. Je ne pouvais dire que je n'étais pas heureuse pour se côté. Cela m'avait tant manqué, de vivre cela avec lui. C'est ce qui m'avait le manquer le plus.  
AVENGEDINCHAINS


I don't say his name, no more.
I know that's what people say-- you'll get over it. I'd say it, too. But I know it's not true. Oh, youll be happy again, never fear. But you won't forget. Every time you fall in love it will be because something in the man reminds you of him.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



♔ MESSAGES : 88
♔ CELEBRITE : Chris pratt
♔ ARRIVÉE LE : 23/09/2016

MessageSujet: Re: Un nouveau départ. MARCUS O. SINCLAIR.   Lun 10 Oct - 1:11

J’étais heureux qu’on ait une journée sans que j’aie à voir des médecins ou tout autre professionnel qui me suivaient depuis ma sortie de l’hôpital.  J’avais repris un peu du poil de la bête et j’aurais encore pas mal de poids et de musculature à reprendre.  J’étais loin de mon poids d’avant, mais Aurélys s’arrangeait pour que je mange bien et en bonne quantité.  J’avais un petit coup de pouce de la nutritionniste qui m’avait fait prendre des suppléments alimentaires.  J’avais pris un peu de poids depuis ma sortie, mais pas comme j’aurais souhaité.  J’avais l’habitude dans le passé de me réveiller bien avant elle pour la regarder un peu dormir, pour aller faire mon jogging et pour revenir la rejoindre au lit avant qu’elle ne se réveille.  J’avais hâte de reprendre cette routine, mais j’allais devoir reprendre pas mal de force.  

Ce matin, ma petite femme s’était une fois de plus réveillée avant moi.  Elle avait caressé mon visage et j’avais rapidement ouvert les yeux.  Je lui avais fait un petit sourire et l’avais observé alors qu’elle se levait et s’éloignait.  Elle avait un corps de déesse.  Elle était revenue au bout de plusieurs minutes et j’avais de nouveau ouvert les yeux.  J’étais plus grognon le matin, mais ce n’était pas bien méchant.  Elle m’arriva donc avec son planning de la journée. « Au fait, on va faire une journée magasinage. Tu n'as aucun mot à dire. Tu flottes dans tes vêtements .. et tu en as besoin. » Elle s’Était éloignée sans même me laisser le temps de l’agripper pour avoir un bisou… de quoi me rendre pas mal plus grognon. «Dépêche toi ! On part dans moins de 10 minutes. »  Je l’avais de nouveau regardé qui s’éloignait et j’avais finalement sorti mes jambes du lit. « Oui madame… je fais ça vite… » Je dormais toujours avec un chandail depuis mon retour.  Je n’étais pas encore totalement à l’aise de montrer le haut de mon corps.  On avait certes fait l’amour depuis que j’étais rentré, mais je n’étais pas encore prêt à me montrer entièrement, j’avais peur qu’elle ait peur.  J’étais sorti du lit et j’avais fait un tour à la salle de bain avant de commencer à m’habiller. Je n’avais pas l’habitude d’être en retard et je détestais l’être.  J’étais en train de boucler ma ceinture au maximum lorsqu’elle m’appela pour vérifier si j’étais encore vivant. « Marcus, qu'est-ce que tu fais ? Est-ce que je dois venir t'habiller moi-même ? » Ça m’avait fait rire aussi, mais elle allait probablement rire à ce que je lui répondis : « J’aime mieux quand tu me déshabille bébé! » Je n’avais pas pu m’empêcher de rire.  Je l’avais finalement rejoint dans la cuisine où j’avais passé mes bras autour d’elle pour la serrer contre moi. « Humm… tu sens bon, voyons voir si tu goûtes bon aussi… » Je posai mes lèvres dans son cou et la fis finalement se retourner pour lui quémander un baiser.    On pourrait sans doute en profiter pour aller déjeuner ou diner quelque part en chemin.  Honnêtement, je n’avais pas un gros appétit le matin, mais le reste de la journée, je faisais des progrès et je mangeais de plus en plus. « Tu as raison pour le magasinage… Il a fallu que je sers assez ma ceinture sinon je perdais mes pantalons en marchant. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



♔ MESSAGES : 531
♔ CELEBRITE : Emeraude Toubia
♔ ARRIVÉE LE : 14/04/2014

MessageSujet: Re: Un nouveau départ. MARCUS O. SINCLAIR.   Mer 12 Oct - 22:42


Un nouveau départ
« Oui madame… je fais ça vite… » J'entendis sa réponse et je riais déjà ! Comme si j'étais une Mme.. Limite et je suis encore Mademoiselle. J'étais heureuse de revoir notre relation revenir comme elle était avant. Une relation simple et charger d'amour. La normalité faisait beaucoup de bien à ma personne et surtout à notre relation. J'en avais atrocement manqué pendant le temps qu'il avait disparaît, je n'étais qu'une ombre de moi-même. Le savoir maintenant là auprès de moi, c'était la chose la plus merveilleuse que je sais. c'était incroyable. Après plusieurs minutes de contemplation devant les magasines, je m'avais bien demandé ce qu'il faisait. D'habitude en moins de 5 minutes, il était prêt. Maintenant, les minutes s'allongent graduellement. Je peux comprendre aussi.. Mais ça ne me dérangeait aucunement, je m'en servais plus pour le taquiner comme je venais de faire. Et comme je m'attendais, il me taquinait. « J’aime mieux quand tu me déshabille bébé! » De vagues images me passèrent dans la tête, un sourire en coin s'affichai sur mon visage. « Ça peut aussi s'arranger, Marcus. Nous avons tout notre temps pour cela. » Dis-je d'une voix un peu sensuelle. C'était bien l'homme que j'avais marié. Je sentis bras m'entourer la taille. Et doucement ces lèvres descendirent dans mon cou ! Mais quelle sensation de bien être. Je le sentis par la suite, renifler mon parfum et j'entendis dans mon oreille:  « Humm… tu sens bon, voyons voir si tu goûtes bon aussi… ». Il me retourna rapidement vers lui. J'avais un sourire sur les lèvres et accueilli les siennes avec plaisir. Mes mains alla en dessous, légèrement, de son chandail pour rester fixer sur ses hanches. J'aimais tellement le sentir près de moi. Je l'approchai encore un peu de moi, le collai à moi. Et l'embrasse à mon tour dans le coup. Je devais avouer que depuis son retour, mes hormones étaient sans cesse en ébullition. Je ne pouvais me calmer auprès de l'homme de ma vie, je l'avais choisis pour une raison après tout. Je m'éloignai enfin pour le laisser parler. « Tu as raison pour le magasinage… Il a fallu que je sers assez ma ceinture sinon je perdais mes pantalons en marchant. » Je rigolai et le regardai dans les yeux. « Cela ne m'étonne même pas, tu as tellement maigris que je suis certaine que mes plus grand pyjama pourraient te faire. Va falloir aller au gym ensemble. »  C'était une activité que nous avions appris à aimer ensemble. C'était quelque chose que tout les deux nous aimons et avons continuer à faire. Il y avait quelque chose de libérateur dans le gym. Et les moments dans la douche étaient toujours appréciés. Bah quoi, il faut bien que j'aie une autre raison valable d'aller dans un gym avec tous ces gens. Moi, ce que j'aimais le plus c'était de m'entraîner à l'extérieur, mais mon mari n'était pas en accord avec cela, surtout qu'il passait le plus claire de son temps dans la boue, la terre, le sable.. etc ! Donc, les randonnée pédestre. On oublie ça pour le fameux couple, c'était impossible, mais j'aimais bien des fois prendre le temps dans faire par moi-même, car c'était des moments où souvent je me ressourcais.    
AVENGEDINCHAINS


I don't say his name, no more.
I know that's what people say-- you'll get over it. I'd say it, too. But I know it's not true. Oh, youll be happy again, never fear. But you won't forget. Every time you fall in love it will be because something in the man reminds you of him.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



♔ MESSAGES : 88
♔ CELEBRITE : Chris pratt
♔ ARRIVÉE LE : 23/09/2016

MessageSujet: Re: Un nouveau départ. MARCUS O. SINCLAIR.   Mar 25 Oct - 15:00

Je voyais un peu le Oui madame comme lorsque je répondais à mon supérieur, mais en ce moment c’Était surtout pour blaguer. J’avais toujours été un homme blagueur et malgré l’expérience que j’avais vécu en Irak, j’essayais de reprendre un peu d’humour. Si je me souviens bien, ma petite femme n’avait pas seulement craqué pour mon sex appeal, mais surtout pour mon humour. J’avais toujours mis une petite touche d’humour dans notre vie. La preuve que ma femme appréciait, elle avait eu un petit sourire lorsque je lui avais dit que je préférais qu’elle me déshabille plutôt qu’elle m’aide à m’habiller. J’étais un peu pervers à mes heures. J’adorais le sexe et je ne m’en étais jamais caché. D’ailleurs, Aurélys ne s’était jamais plainte de mes performances et malgré ce qui m’était arrivé, nous avions rapidement renoué avec cet aspect de notre vie de couple. Je ne pus m’empêcher de sourire alors qu’elle me disait que ça pouvait s’arranger. « Ça peut aussi s'arranger, Marcus. Nous avons tout notre temps pour cela. » J’avais fait un petit non de la tête, je pouvais très bien me retenir et la désirer toute la journée, pour finalement lui faire l’amour comme jamais en revenant. Je me devais de reconquérir ma petite femme, autant par l’humour, que par le sexe^^. Je profitais longuement de ses lèvres et alors qu’elle glissait ses lèvres dans mon cou et posait ses mains sur mes hanches sous mon chandail. Si elle continuait comme ça, je ne donnais pas cher de ma peau, je la déshabillerai et lui ferait l’amour dans toutes les pièces de la maison. « Tu sais ce que j’ai envie de faire là maintenant? On va partir magasiner, je vais bouillir d’envie pour toi toute la journée, et en rentrant, c’est toi qui va se retrouver nue… » J’avais posé un baiser sur ses lèvres et j’avais caressé ses fesses un peu les empoignant même avec mes mains. Ma femme avait raison, j’avais tellement maigri que je pourrais utiliser ou presque les vêtements d’Aurélys. « Cela ne m'étonne même pas, tu as tellement maigris que je suis certaine que mes plus grand pyjama pourraient te faire. Va falloir aller au gym ensemble. » Je me permis de répondre : « Avoue que je serais sexy avec une de tes nuisette…. Non mais sans blague, il va falloir que je reprenne l’entraînement et ça nous fera passer davantage de temps ensemble. Je pourrais reprendre le jogging dehors éventuellement. » Rapidement, nous avions ensuite pris la route vers le centre commercial. C’était Aurélys qui conduisait pour le moment. J’avais hâte de recommencer à conduire, mais disons que pour l’instant, je n’étais pas encore tout à fait alerte. Il m’arrivait parfois d’être nerveux, sursauter, faire des cauchemars. Ce n’était pas pour rien que j’étais suivis par un psy entre-autre. En sortant de la voiture, dans le stationnement, j’étais venu à côté de ma belle et j’avais pris sa main pour marcher vers l’entrée. Ça nous changerait réellement les idées de magasiner, et puis, ça me ferait de nouveaux vêtements en attendant que je prenne du poids. « Bon, dans quelle boutique on va? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Un nouveau départ. MARCUS O. SINCLAIR.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un nouveau départ. MARCUS O. SINCLAIR.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 01. Episode n°1 ; Un nouveau départ
» Petite Ode ○ La chanson du désespoir où la mélodie d'un nouveau départ ?
» Une fin signifie seulement un nouveau départ...[Mahiru et Dan]
» A l'aube d'un nouveau départ [AJ Lee]
» Besoin d'un nouveau départ

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WILD THING ™ :: Welcome to Gold Coast :: Pacific Pines :: Pacific Fair Shopping Centre-
Sauter vers: