AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Behind Blue Eyes [PV Eleonore]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
avatar



♔ MESSAGES : 215
♔ CELEBRITE : Jared Leto
♔ ARRIVÉE LE : 07/01/2015

MessageSujet: Re: Behind Blue Eyes [PV Eleonore]   Jeu 27 Oct - 10:43




Because it's you.Salem & Léo «No one knows what it's like
To be the bad man
To be the sad man
Behind blue eyes...»
Tu vas certainement croire à un rêve, demain matin, quand tu te réveillera chez toi. Enfin, si je te ramènes chez toi... Et là, tout dépend de toi. Je ne te brusquerais pas, jolie petite Léo. Mais je ne me priverais pas non plus de te goûter si tu m'en laisse l'occasion. Je ne suis qu'un homme après tout...

"La possibilité était infime, en effet. Mais tu as pris ma main. Tu m'as légèrement attiré à toi. Et si je n'étais pas au tout début de mon interprétation, je me serais sûrement laissé attirer par ses deux yeux là..."

Tout en te disant cela, j'esquisse un petit sourire, pointant alors ton sublime regard d'un doigt.

"Ne cherche pas d'explication, Léo. Je n'en n'ai pas moi même."

J'en ris. J'en ris parce que c'est complètement fou et j'en ai conscience? J'ai aussi conscience que les gars vont sûrement tomber des nues, parce que j'ai fais des tas de coups à l'envers, mais ça, jamais. Jamais je ne leur ai ramené une parfaite inconnue... Et si jeune qui plus est. Mais je les emmerde, moi. J'en ai rien à battre de ce qu'ils peuvent en dire : je sais que tu n'es pas du genre à aller tout raconter au premier journaliste venu. Je sais que tu ne laisserais pas passer cette chance une seconde fois, si jamais nous étions amené à nous revoir.

Tu me dis te réjouir d'en apprendre plus sur moi et je préfère ne pas répondre. Tu ne sauras évidemment pas tout, parce que tout n'est pas bon à savoir. Surtout pour quelqu'un de si simple que toi. Tu ne sauras que ce que j'ai envie que tu saches... Si c'est un manque d'honnêteté ? Peut être. Mais à tes yeux, j'ai envie de rester LE Salem. Je n'ai pas envie de dégringoler dans ton estime à cause de mes démons. Alors mes démons resteront sagement enfermés là où tu ne pourras les trouver... Et nous voilà bientôt arrivé chez moi. La berline noire roule sur une route toute neuve bordée de hauts palmiers. Les quartiers chics de Gold Coast où se côtoient chaque jours les gens de la haute. Et tu semble étonnée tout à coup, ce qui me fais sourire, tandis que je t'observe, que j'observe tes grands yeux se remplir d'étoiles :

"Oui, c'est là. Ma villa est au bout de cette rue."

Une villa qui m'a coûté une petite fortune mais dont la vue sur mer pardonne tous les excès. La voiture se stoppe quelques instants devant un haut et élégant portail blanc. Tout autour, des hauts murs de pierre et des caméras qui surveillent les points d'entrée. C'est lentement que la berline s'engage sur le chemin pavé qui mène jusqu'au garage juxtaposé à l'impressionnante demeure où je vis. Mon chauffeur nous ouvre les portes, et déjà, j'entends de petits pas de course que je connais très bien. Je n'ai pas le temps de descendre du véhicule qu'Ozzy, mon petit whippet bringé, se met à me sauter dessus en aboyant :

"Hey le gros loulou à son papaaa !"

Il a de la détente, le petit chien de course... Aussi, ni une, ni deux, le voilà dans mes bras à me gratifier de léchouilles intempestives.

"Ah non pas les bisous, crapule !"

Je le repose rapidement au sol, et c'est tout foufou, la queue battante de droite à gauche, que le petit chien s'approche de toi, venant te renifler, un peu timide mais content tout de même.

"Léo, j'te présente Ozzy."

Tous mes fans connaissent ce chien. J'ai été photographié des dizaine de fois avec lui. Un jogging sur la plage, un ballade en ville... Il est aussi célèbre que moi maintenant, le whippet ! Je le regarde faire, lui qui joue au timide pour t'amadouer, et toi, toi, la douceur même, qui semble émerveillée par ce que tu es en train de découvrir.

© 2981 12289 0


Dois-je me couper le coeur en deux ?
Je suis un homme partagé, un homme déchiré, dédoublé, entre deux êtres qui m'aiment, entre deux êtres que j'aime... Est-ce ma faute si je suis un homme chanceux ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



♔ MESSAGES : 35
♔ CELEBRITE : TMH
♔ ARRIVÉE LE : 25/09/2016

MessageSujet: Re: Behind Blue Eyes [PV Eleonore]   Mar 1 Nov - 13:50

behing blue eyes


Je suis ébahie par la splendeur du quartier dans lequel nous sommes en train de rouler. Tout paraît immense ici : les villas des gens les plus riches de la ville, les berlines garées le long des trottoirs d'une propreté impeccable et les hauts palmiers qui dominent le tout. Je n'ai jamais eu l'occasion de côtoyer ce monde là, celui des riches, celui des des gens jetant l'argent par les fenêtres pour frimer au près de leurs voisins. Mais ça m'intrigue. Je ne perds pas une miette de ce somptueux spectacle qui défile devant mes yeux. Je me demande furtivement combien coûte la demeure à vendre, là, au coin de la rue. Et puis la voiture s'arrête devant un immense portail bordé de murs sur lesquels sont fixés des caméras de surveillance. Nous sommes chez Salem, je le sais, j'ai déjà vu des photos sur internet.

La voiture remonte l'allée et s'arrête devant la porte de l'immense villa bordant la mer. Ma portière s'ouvre et le chauffeur me tend gracieusement la main pour m'aider à descendre du véhicule, ce que je fais avec un tant soit peu d'élégance pour une fois. Je regarde autour de moi : les immenses baies vitrées, l'imposante porte d'entrée... Mais ce qui retiens mon regard le plus longtemps, c'est l'eau bleu azur du Pacifique. Si je vivais ici, je passerais mes journées à observer l'horizon. Je suis sortie de mes songes par la voix de Salem, qui parle à son adorable petit chien. Chien qui, dès qu'il fut poser au sol et m'aperçoit contourner la voiture pour m'approcher de son maître, s'avance vers moi, timidement. Salem me présente donc Ozzy, mais pour être honnête, je connaissais bien évidemment déjà le nom de cette adorable boule de poils.

Salut, Ozzy ! dis-je en m'accroupissant devant le Whippet, qui se remet à remuer gaiement la queue et me gratifie de léchouilles. Je ris de bon cœur en caressant la bestiole, qui manque de peu de me faire basculer en arrière. J'aurais fini sur les fesses, ça aurait été comique, tiens ! Ça me rappelle mon chien, celui de mes parents pour être exact. Ce bon vieux saint-hubert qui m'a accompagné tant de fois durant mes excursions dans le verger familial et qui me sautait toujours gentiment dessus en me faisant chuter à chaque fois.

Il est adorable ! Je me redresse après avoir déposé une dernière caresse sur le sommet du crâne du Whippet. Mon regard se pose de nouveau sur Salem, sur son beau visage, sur ses lèvres étendues en sourire. Un magnifique sourire qui reflète le mien.

Alors comme ça, c'est ici que vous vivez. Pas mal, pas mal. dis-je en prenant un faux accent bourgeois, accentué par mon propre véritable accent français. Je jette un nouveau coup d’œil à la villa du chanteur avant de me concentrer sur lui, un air amusé sur mon visage. J'imaginais ça plus... Excentrique. Avec des statues à votre effigie de chaque côté de la porte par exemple. Je suis presque déçue. Puis j'éclate de rire. Rire cristallin, presque enfantin. Je rigole ! C'est absolument magnifique. Et cette vue et à couper le souffle.



made by pandora.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Behind Blue Eyes [PV Eleonore]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Summer Davis - Devil behind blue eyes
» Blue eyes~
» Blue eyes | Le magnifique
» behind blue eyes - alvin&melody
» behind blue eyes Δ emma.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WILD THING ™ :: Welcome to Gold Coast :: Reedy Creek :: Black Coffee Lyrics-
Sauter vers: