AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Behind Blue Eyes [PV Eleonore]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatar



♔ MESSAGES : 215
♔ CELEBRITE : Jared Leto
♔ ARRIVÉE LE : 07/01/2015

MessageSujet: Behind Blue Eyes [PV Eleonore]   Jeu 6 Oct - 11:41




Because it's you.Salem & Léo «No one knows what it's like
To be the bad man
To be the sad man
Behind blue eyes...»
Dis moi, Jolie Môme ?
Dis moi, depuis combien de temps te promènes-tu dans mon esprit ?
Crois tu que tout cela me laisse indifférent ?

Je te vois déambuler entre les limbes troubles qui parsèment ma tête, vêtue d'une robe blanche fluide, et tu souris. Tu souris en te retournant, accrochant ton regard au mien, comme une ancre à son port. Tes yeux... Tes yeux si bleus qu'on ne peut qu'y plonger sans douter de quoi que ce soit.

J'ai décidé de te rencontrer.

Tu me tourmentes, chère Eléonore. J'ai besoin de te voir encore une fois. De pouvoir discerner chaque traits de ton visage, mieux encore que la dernière fois où mes iris ont croisé les tiens. Fugace instant où ma main s'est promenée à l'orée d'un public passionné... J'ai frôlé ta main, tu as attrapé la mienne en m'attirant un peu à toi et tu m'as souris.

Jamais je n'oublierais ce sourire.

Comme c'est agaçant de se sentir ainsi frustré. J'ai envie de savoir, moi. J'ai envie de savoir qui tu es vraiment. Envie de savoir ce que tu fais dans la vie, ce que tu aimes faire lors de ton temps libre. Qu'est ce qui se cache vraiment derrière ces deux grands yeux bleus ? Qu'est-ce qui t'as poussée à avoir ce geste. Et surtout pourquoi cela a eut tant d'effet sur ma personne ?

Plusieurs semaines maintenant que je communique avec toi par écrans interposés. Bien entendu, tu ne sais pas qui je suis, là derrière. Visiblement, ma façon de te parler ne te laisse pas indifférente... Et bien que tu ai été méfiante au départ, tu as enfin accepté ma proposition de rendez vous, au Black Coffee Lyrics. J'ai choisi cet endroit car il est très fréquenté, ainsi, tu n'as pas à craindre quoi que ce soit... De toute manière je ne suis pas là pour te faire peur, et très honnêtement, j'appréhende un peu ta réaction. Comment vas tu réagir en découvrant mon visage ? Vas tu hurler ? T'évanouir ? Simplement sourire, une nouvelle fois ?

J'ai revêtu des vêtements très simple : pas de tape à l'oeil pour cette fois. Les couleurs sont classiques, idem pour la coupe des vêtements : je n'ai pas envie que l'on me remarque aujourd'hui. J'attache mes cheveux que je dissimule sous un bonnet noir. J'enfile des lunettes de soleil... Et c'est sans rien dire à personne que je quitte ma villa pour rejoindre Reedy Creek et ses rues toujours bondées de monde. Il est vrai que sur le chemin, je ne peux m'empêcher de penser à ce que tu vas pouvoir me dire... Ce que tu vas bien pouvoir faire quand tu vas me voir. C'est assez déstabilisant de se dire qu'à tout moment tu peux faire un malaise... Enfin, certaines filles sont littéralement tombées dans les pommes en me voyant, et le moment est carrément gênant ! J'aimerais que pour une fois, quelqu'un réagisse normalement à mon approche... Avec surprise peut être... Mais pas de malaise, par pitié Eléonore... Reste bien plantée sur tes petits pieds.

Quelques filles me reconnaissent dans la rue : la faute à cette chemise rouge à carreaux que j'ai remonté le long de mes bras tatoués. Alors je m'arrête, je fais quelques photos, puis elles me laissent repartir, tellement étonnées de me voir par ici qu'elles n'en font pas tout un plat en hurlant que "SALEM EST LÀ". Non, elles restent sages. Et c'est tant mieux. Même quand je rentre dans le café, on me laisse tranquille. Certains pensent me reconnaître, d'autres leur disent que c'est impossible... On me dévisage. On chuchote... Alors que je vais m'asseoir à l'écart, le regard rivé vers la longue baie vitrée qui longe la rue.

Je te reconnaitrais entre mille quand tu arriveras.

© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



♔ MESSAGES : 35
♔ CELEBRITE : TMH
♔ ARRIVÉE LE : 25/09/2016

MessageSujet: Re: Behind Blue Eyes [PV Eleonore]   Sam 8 Oct - 20:00

behing blue eyes



« Tu ne vas quand même pas aller à ton rencart comme ça ?! » Je suis à peine sortie de ma chambre que Belle m'interpelle de l'autre bout de la pièce. Ma meilleure amie est assise sur le canapé de notre minuscule pièce à vivre et me regarde de haut en bas d'un œil critique. Faut dire qu'elle a un sacré sens du style, Belle. Grande, mince, blonde et toujours habillée comme une mannequin, elle pourrait très bien en être une si elle voulait. Moi, je ne suis pas comme elle. Non, moi je suis le genre de fille que personne ne remarque, qui se fait discrète. Le genre de fille dont la meilleure amie est obligée de conseiller sur son look pour être présentable. Je soupire bruyamment, d'exaspération et de frustration aussi. Je n'aurais pas dû parler de ce mec avec qui je communique sur un site de chat depuis plusieurs semaines et qui m'a proposé de le rencontrer aujourd'hui. Mais si je n'avais pas mis Belle au courant, je n'y serais probablement pas allée. Ce n'est pas mon truc, les rendez-vous avec des inconnus. Pour être honnête c'est la première fois. Et ça me fait peur. C'est idiot, mais j'ai peur que ça se passe mal. Pourtant, ma meilleure amie et colocataire m'a assuré qu'elle ne serait pas loin, qu'un simple coup de file la ferait accourir en quelques minutes. Elle m'avait aussi confié un spray au poivre "juste au cas où". Prévoyante, la fille. Elle me pousse dans ma chambre et ouvre les deux portes de mon armoire, remplie principalement de fringues qu'elle m'a offert et que je n'ai jamais porté pour la plupart. C'est le genre de Belle ça, elle passe son temps à faire du shopping, et elle achète des tas de trucs qu'elle fini toujours pas me refiler par qu'ils me correspondent plus à moi qu'à elle au final. En tout cas c'est ce qu'elle dit. En seulement quelques secondes, elle me choisi une jolie robe courte à manches longues parfaite pour la saison. J'ai beau lui répéter pour la énième fois que ce n'est pas vraiment un rendez-vous galant ou quoi que ce soit, elle me force à me changer. Et je dois avouer que le résultat n'est pas trop mal au final. Mes long cheveux ondulés contrastent avec la robe légère qui couvre ma peau délicate. Belle applaudit, enthousiaste, visiblement fière de son chef d’œuvre. Au moins, je ne serai pas physiquement ridicule devant ce mystérieux inconnu qui ne me laisse pas indifférente.

Je marche rapidement vers le lieu de rendez-vous : le Black Coffee Lyrics. J'apprécie que mon inconnu ait choisi un endroit fréquenté, ainsi je suis sûre qu'il n'y a aucun danger. Il n'osera rien tenter dans un endroit public comme celui-ci. Ou alors quelqu'un pourra me venir en aide. Le café n'ai pas loin de l'appartement que je partage avec ma meilleure amie, à peine quelques minutes en évitant les touristes prenant en photo les façades des plus beaux bâtiments de la rue. Moi aussi, j'ai été comme ça durant les premiers jours en Australie. Avec Belle, on a eu notre période euphorique, on jouait aux parfaites touristes. Ainsi, on a visité la ville de fond en comble avant de finalement se mettre en tête qu'il fallait qu'on monte nos vies ici, et qu'il n'était plus temps de s'amuser. Oh, que ça a été difficile au début. Je me souviens de la galère en fin de mois, des repas que l'on a manqué parce qu'on n'avait plus de quoi s'acheter un paquet de pâtes. Et puis on fini par y arriver avec un peu de volonté, même si c'est toujours un peu compliqué parfois. Tout est compliqué dans la vie. Surtout dans la mienne j'ai l'impression.

J'arrive au niveau du Black Coffee Lyrics, je longe les baies vitrées d'une propreté impeccable. Le propriétaire doit passer ses soirée à les nettoyer. J'ai déjà fait ce genre de chose, durant mon premier job ici. J'étais serveuse dans un bar, et je passais mon temps à apporter des bières aux clients éméchés, à nettoyer les tables sur lesquelles des verres avaient été renversés, puis à nettoyer le sol et les carreaux. J'avais tenu un peu moins d'un mois avant de démissionner de cet horrible boulot. J'entre dans l'établissement, dans lequel plusieurs tables sont déjà occupées. Je me demande si mon inconnu est déjà arrivé, ou non. Je ne connais rien de lui, ni son visage, ni son nom. La seule chose que je sais est son pseudo est sa façon si poétique de s'exprimer. Je scrute les visages des personnes présentes, espérant que s'il est là, il saura deviner que c'est moi qu'il attend.



made by pandora.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



♔ MESSAGES : 215
♔ CELEBRITE : Jared Leto
♔ ARRIVÉE LE : 07/01/2015

MessageSujet: Re: Behind Blue Eyes [PV Eleonore]   Lun 10 Oct - 8:46




Because it's you.Salem & Léo «No one knows what it's like
To be the bad man
To be the sad man
Behind blue eyes...»
Le temps me semble durer une éternité.

Pourtant, au regard de ma montre, tu n'es pas en retard. C'est moi qui suis en avance. Peut être ai-je marché un peu vite, c'est vrai. Peut être étais-je trop pressé de croiser ce regard pour la seconde fois. Ce qui est certain, c'est que depuis cinq minutes je n'ai pas détourné mon attention de cette immense baie vitrée. Mes doigts jouent nerveusement avec une mèche de cheveux longs qui s'est échappée du dessous de mon bonnet noir... Nerveusement, oui, tu as bien lu. Je pense avoir au moins autant le trac que toutes ces fois où je dois monter sur scène... Si c'est une chose que je ne dis à personne, il est vrai qu'avant de chanter, j'ai la boule au ventre. Mais elle disparait bien vite dès que le premier son de basse ou de guitare se fait entendre.

Une silhouette longiligne qui longe la baie vitrée me sort de mes pensées.

Serais-ce enfin toi ?

De là où je suis assis, je peux observer une démarche facile, et de longs cheveux souples et bruns qui se balancent le long d'un trench-coat beige qui souligne parfaitement la taille féminine. Et la porte du café s'ouvre laissant place à un joli profil. Profil qui fini par se tourner en ma direction. Je croise tes yeux. Il n'y a plus de doutes : c'est bien toi. Et la simple sensation que me procure ce simple regard est inexplicable.

Le temps se fige.

Je te trouve tout simplement belle. Et je reste un petit moment à t'observer ainsi, derrière mes lunettes de soleil, avant de te faire un petit signe de main pour que tu comprennes que je suis là, moi aussi. Tu te rapproches mais je sens de l'hésitation. Sûrement les lunettes qui te déstabilisent... Seulement le soleil baigne le café, par ses grandes baies vitrées... Alors peut être comprendras-tu que je les garde sur le nez, même lorsque tu te retrouves à deux pas de moi.

Te voilà.

Tu es encore plus magnifique de près. Tu te penche, me fais la bise pour me dire bonjour, et te retire pour t'assoir en douceur, en face de moi. J'aime ton parfum. En fait, je crois que j'aime tout de toi. Ta façon de me parler sur le net m'a démontré que tu es une fille intelligente, cultivée et drôle.. Et quand je te vois, là tout de suite, j'ai en face de moi une vraie beauté. Comment laisser filer une fille telle que toi ?

"Salut, Léo."

Léo, c'est ton pseudo. Mais je sais que tu t'appelle Eléonore. Je sais aussi que tu n'aimes pas ce prénom, le jugeant un peu trop oldschool. Mais là tout de suite, ce que je vois, c'est que tu semble... Très interrogative à mon sujet. Mes tatouages me trahissent t-ils à nouveau ?

"Merci d'être venue... Ca me fais très plaisir."

Tout en disant cela, je retire mon bonnet.

"Je sais que je ne t'ai pas beaucoup parlé de moi... Mais le but n'étais pas de t'effrayer."


Mes doigts se saisissent de mes lunettes de soleil pour les poser sur la table. Je suis donc à visage découvert. Et j'ose un petit sourire joueur tout en plongeant mon regard dans le tien :

"Mais je suis enchanté de te revoir, Léo."

Déjà derrière nous, les murmures. Et "Salem" glisse sur toutes les lèvres.

© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



♔ MESSAGES : 35
♔ CELEBRITE : TMH
♔ ARRIVÉE LE : 25/09/2016

MessageSujet: Re: Behind Blue Eyes [PV Eleonore]   Sam 15 Oct - 23:30

behing blue eyes


Sur le chemin, je me demande subitement pourquoi j'ai accepté ce rendez-vous avec cet inconnu. Mon inconnu. Cela fait des semaines que l'on communique sur internet. Des conversations passionnantes et passionnées ont embellis mes soirées. Il m'intrigue, je dois bien l'avouer. Mais qui est donc cet homme caché de l'autre côté de l'écran ? Je ne sais rien de lui, même pas son nom. Pourtant, quelque chose chez lui, chez sa façon de s'exprimer, me fait me sentir en confiance. C'est idiot, peut-être, mais c'est comme ça. Et la curiosité est plus forte que la raison. Il faut que je sache qui il est vraiment.

J'entre dans le café, pile à l'heure pour une fois. Un exploit pour moi qui suis toujours en retard. Aujourd'hui, quelque chose m'a poussé à me dépêcher. Toujours cette putain de curiosité, sans doute. Et j'aurais même été en avance si Belle ne m'avait pas obligé à me changer. Je jette un coup d’œil autour de moi. Il y a du monde, et le doute m'envahit. Comment vais-je réussir à reconnaître mon inconnu ? Est-il déjà là, à m'épier dans un coin ? Ou est-il en retard ?

Un mouvement sur le côté, contre la baie vitrée. Un homme me fait signe. Mon cœur bondit, mon souffle est court. C'est lui, il est là. Un sourire se dessine sur mes lèvres charnues tandis que je m'approche de lui. Avec un peu d'appréhension, quand même. Pourquoi gardes-tu tes lunettes de soleil, mon inconnu ? Pourquoi m'empêches-tu de voir tes yeux ? La lumière éblouissante de cette journée printanière qui beigne la café, peut-être ? J'arrive à sa hauteur, me penche vers lui et lui fais la bise sur les deux joues, comme une parfaite petite française que je suis.

Bonjour Je chuchote presque, comme pour ne pas perturber la singularité de l'instant. Puis je me retire et m'installe sur la chaise face à lui. Et je me permets alors de l'observer, de le détailler du regard, en essayant de respect correct. Une barbe, de longues mèches brunes qui s'échappent d'un bonnet noir, et surtout des tatouages sur le bras. Des tatouages que je reconnais. Pourtant, je bloque. Il n'est pas possible que cet homme soit la personne à laquelle je pense.

Je suis très heureuse d'être là. Même si j'avoue que j'avais un peu peur de venir... J'essaye de m'exprimer clairement malgré mon fort accent français et mes quelques lacunes de la langue. Malgré toutes les questions qui tourmentent mes pensées, aussi.

Puis il libère sa chevelure de son bonnet. Je le regarde faire, silencieusement. Puis c'est au tour de ses lunettes d'être retirée. Surprise. Stupeur. Ma bouche s'ouvre, mais aucun son n'en sort. C'est bien lui. C'est bien Salem. Le Salem que j'admire depuis l'enfance. Le Salem dont le visage a recouvert les murs de ma chambre lorsque j'étais adolescente. Je l'écoute prononcer ses douces paroles, arrivant à peine à en comprendre le sens tant le choc est immense. Il est heureux de me revoir. Il parle du concert. Ce jour où nos mains se sont touchées et nos regards se sont croisés.

Je... Je n'arrive pas à y croire ! Je... C'est une caméra cachée, c'est ça ? Comme dans l'émission télévisée que je regarde quand je n'ai rien d'autre à faire après une journée de boulot ? Quel concours ai-je pu bien gagné ?

C'est dingue..! Je passe mes mains dans mes longs cheveux bruns. Et je regarde avec curiosité l'homme que j'admire tant depuis toutes ces années. Il est vraiment là, en chaire et en os.


made by pandora.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



♔ MESSAGES : 215
♔ CELEBRITE : Jared Leto
♔ ARRIVÉE LE : 07/01/2015

MessageSujet: Re: Behind Blue Eyes [PV Eleonore]   Dim 16 Oct - 14:22




Because it's you.Salem & Léo «No one knows what it's like
To be the bad man
To be the sad man
Behind blue eyes...»
Et tout de suite, je le vois dans tes yeux. Je devine ta surprise et ta stupéfaction. Je cherche à anticiper une possible réaction excessive, mais tu n'en fais rien. Ce sont tes jolies lèvres qui s'entrouvrent pour laisser passer quelques paroles qui étirent d'avantage mon sourire. Alors tu crois a une caméra cachée ? Je ne retiens pas un rire d'amusement, ne cessant d'étudier ton visage parfait :

"Non, Léo. Ce n'est pas une caméra cachée."

Je ne me suis jamais amusé à piéger mes fans... Ce n'est pas une chose qui m'intéresse. Non, moi, ce qui m'intéresse là, tout de suite : c'est toi. Et je sens que ça va être compliqué de te le faire comprendre. Ou du moins difficile de te faire réaliser ce qu'il est en train de se passer. Le grand Salem de Némésis s'intéresse à toi, oui. Mais c'est de ta faute, Éléonore. Ou serait-ce la faute de tes géniteurs... Quelle idée que de te pourvoir de ces deux yeux bleus envoûtants ?  

"... J'avais envie de te revoir, tout simplement."

Eh oui. Je ne suis qu'un homme parmi tant d'autres au final, alors pourquoi ne serais-je pas tombé sous ton charme ? Tu continues de m'observer avec beaucoup de curiosité, ce qui ne gâche pas mon sourire. J'ai l'habitude d'être regardé ainsi... Et je comprends comme tu dois être intriguée à ce moment même. Intriguée, oui. Mais tu n'es pas la seule, il faut croire. Autour de nous, les gens murmurent, s'agitent... Et voilà que déjà une jeune femme s'approche timidement de nous :

"Vous... Vous êtes Salem ? LE Salem ? De Némésis ?"

Te donner rendez-vous ici était une bonne et une moins bonne idée. Je savais que ça te rassurerais, mais je savais aussi qu'en faisant ça, j'allais devoir me mettre à découvert... Et forcément m'exposer au regard de potentiels fans et curieux.

"Oui, c'est bien moi."

Je lui offre un sourire sympathique. Elle sort alors maladroitement un carnet de son sac, ainsi que son smartphone :

"Je pourrais avoir un autographe, et une photo avec vous ?"

Les regards sont rivés sur nous.

"Bien sûr."

Et il ne nous faut que quelques secondes pour que la moitié de la clientèle du Black Cofee Lyrics ne nous rejoigne, complètement excitée à l'idée que je sois dans les murs... Je cède quelques signatures et quelques photos, avant de te lancer un regard entendu, tout en te tendant la main :

"Viens avec moi."

Si on reste là... Nous ne serons pas tranquilles. Certaines filles sont déjà au téléphone pour prévenir leurs amies de ma présence en centre-ville et sans escorte... Et certaines t'observent déjà avec beaucoup trop de curiosité. Je n'ai pas envie de t'exposer si vite. Pas encore. Alors j'attrape à la hâte mon téléphone portable pour joindre mon chauffeur :

"L'intersection de l'avenue Austin et de l'avenue Stanford. Et très vite."

J'attrape ta main et t'emmène contre moi, afin que nous nous frayons un chemin dans la foule. Une fois sortis du café, d'autres personnes nous attendent, encore. Et je t'entraîne à ma suite, d'une démarche rapide :

"Désolé... C'est mouvementé comme rencontre j'en ai bien conscience... Mais si on reste là, on va finir piétinés."

Derrière nous, les groupies crient mon nom. D'autres accourent... Et si tu n'avais pas mesuré l'étendue de mon succès, c'est chose faite. Mais mon chauffeur est déjà là. Rapide et efficace, comme toujours. Sans même te demander ton avis, je m'engouffre dans l'habitacle très classe de la berline. La portière demeure ouverte, et je te jette un regard interrogatif :

"Tu n'es pas obligée de me suivre... Mais... J'ai vraiment envie de te connaître, Léo."

Je te laisse le choix.


© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



♔ MESSAGES : 35
♔ CELEBRITE : TMH
♔ ARRIVÉE LE : 25/09/2016

MessageSujet: Re: Behind Blue Eyes [PV Eleonore]   Dim 16 Oct - 16:20

behing blue eyes


Comment pas croire à une blague quand l'homme que vous admirez depuis toujours vous invite, incognito, à prendre un café ? Même en tant que fan inconditionnelle, je n'aurais jamais imaginé qu'une telle chose puisse se produire en vrai. Je l'ai rêvé souvent, oui. Mais j'ai toujours su faire la différence entre rêve et réalité. Or, il est là. Salem est là, assis en face de moi, à me sourire. Ce sourire magnifique qui montre qu'il s'amuse aussi au peu de ma réaction. D'ailleurs, j'aurais pu réagir de manière excessive. J'aurais pu me mettre à hurler en sautant sur place, comme ces folles de groupies. Mais ce n'est pas moi. Moi la jeune fille bien trop calme, bien trop invisible. Sauf à ses yeux, apparemment. Parce qu'il m'a repéré, à son dernier concert auquel j'ai assisté. Et il a voulu me revoir. Tout cela paraît tellement irréel.

Pourquoi moi ? Je suis flattée, c'est vrai. Pourtant cette question me trotte dans la tête. Parmi toutes les filles présentes ce soir là, pourquoi m'a-t-il choisi moi ? Moi qui n'ai rien de particulier. Moi qui manque terriblement de confiance en soi.

J'aurais des tas de questions à lui poser, et il faudrait au moins plusieurs heures pour qu'il puisse y répondre. Mais je suis interrompue par une jeune femme, peut-être un peu plus âgée que moi, qui s'avance vers notre table. Elle n'a d'yeux que pour Salem et j'en ai un pincement au cœur. Aussi égoïste cela puisse-ce paraître, c'est mon moment. Notre moment. Elle demande un orthographe et une photo, et Salem s'exécute. Je ne peux m'empêcher d'admirer sa disponibilité pour ses fans. C'est l'une des choses que j'aime le plus chez lui. Je profite de cette trève pour regarder autour de nous, et ce n'est qu'à ce moment là que je remarque que tout les regards des clients et du personnel sont braqués sur nous. Les gens chuchotent, observe, puis se rapprochent. On est rapidement encerclés et j'ai du mal à comprendre ce qu'il se passe.

Et une main se tend vers moi. Celle de Salem, qui m'invite à le suivre. Sans réfléchir je la saisie. Je me lève de la chaise sur laquelle je viens pourtant de m'installer, et je le suis vers l'extérieur de l'établissement, m'engouffrant dans le chemin qu'il fraye pour nous parmi ses fans et autres curieux. Et c'est encore pire dehors. Des personnes semblent nous attendre, elles nous prennent en photos, hurlent le nom de mon inconnu-pas-si-inconnu. Mon corps se serre contre sien, comme à la recherche d'une quelconque protection. Je suis totalement perdue, étourdie.

On continue notre chemin, et sans que je comprenne comment, Salem s'engouffre dans une berline. La sienne, celle qu'il a demandé au téléphone quelques instants au par avant. La portière reste ouverte et il me laisse le choix de le suivre ou non. Un court instant d'hésitation et je me laisse tomber sur la banquette, claquant doucement la portière derrière moi. Il va me falloir un moment pour reprendre mes esprits, je crois.

Ça se passe toujours comme ça ? À chaque fois que tu sors ? Je n'avais jamais imaginé que la notoriété pouvait apporter de tels désagréments. Et je ne peux m'empêcher de m'imaginer une vie comme la sienne, dont une simple sortie provoque des attroupements. Je détesterais ça. J'aime pouvoir être tranquille en me baladant dans les rues de la ville. J'aime pouvoir faire du lèche-vitrine avec ma meilleure amie sans être interrompue par des fans en délire.

Où allons-nous maintenant ? Va-t-il simplement me proposer de me ramener chez moi ? Ou a-t-il une autre idée en tête ? Je n'ai pas envie de le quitter maintenant, mais peut-être devrais-je m'estimer heureuse d'avoir seulement pu le rencontrer.



made by pandora.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



♔ MESSAGES : 215
♔ CELEBRITE : Jared Leto
♔ ARRIVÉE LE : 07/01/2015

MessageSujet: Re: Behind Blue Eyes [PV Eleonore]   Lun 17 Oct - 11:55




Because it's you.Salem & Léo «No one knows what it's like
To be the bad man
To be the sad man
Behind blue eyes...»
Tu aurais toutes les raisons du monde de vouloir me fuir. Pourtant, je te vois t'asseoir à côté de moi et refermer la portière en douceur, comme si tu avais peur d'abîmer quelque chose. Mon chauffeur se met à rouler. Il me demandera dans quelques instants où est-ce qu'il doit nous déposer, mais avant cela, j'observe ton doux visage qui semble un peu perdu. et tu me demandes si c'est toujours comme ça quand je sors, ce à quoi je réponds en souriant légèrement, tout en détournant le regard vers la route :

"Il faudrait que je me promène en plein milieu des steppes mongoles si je ne voulais pas être reconnu... Où peut être en plein Antarctique..."

J'en ris, mais tu sais, c'est difficile à supporter. L'anonymat, je ne le côtoie que le soir, lorsque je suis seul. Il n'y a pas d'entre deux, je suis sois Tout, soit Rien. Et peut être trouves tu ma réponse légèrement narcissique et hautaine, mais c'est malheureusement la vérité. Je ne peux pas sortir de chez moi sans être perpétuellement suivi ou interpellé. Je tourne à nouveau mes deux orbes bleues en ta direction, et t'offre un sourire que je veux rassurant. Tu me demandes alors où nous allons, et c'est presque du tac-au tac que je te réponds :

"Où tu veux."

Tout est possible, même si te ne le mesure pas encore.

"Je peux te déposer chez toi si tu le souhaite, sinon, nous pouvons aller chez moi. Où tout autre endroit qui te plaira et où nous serons tranquilles pour discuter un peu."

Je comprendrais qu'elle ne veuille pas tout de suite se ramener chez moi. Après tout, elle ne me connait pas... Et voilà que mon téléphone vibre. C'est un sms d'Ailean.

- Avec les gars on passe tout à l'heure pour l'apéro, on a des trucs à voir pour la prochaine répèt'-

Toute à l'heure c'est vague. Mais j'ai l'habitude. Je réponds simplement un "Ok", et tourne alors mon regard vers toi avec un petit sourire :

"Ça te dirais de rencontrer le groupe ?"

Ça, c'est mon côté imprévisible. Mon côté qui réfléchit pas. C'est rapide pour déjà te présenter à tout le monde, mais qu'importe. Dans le pire des cas, ça te fera simplement une bonne expérience... Dans le meilleur, tu resteras avec moi après et on pourra discuter toute la nuit si tu le souhaite. Puis je te ramènerais demain matin.






© 2981 12289 0


Dois-je me couper le coeur en deux ?
Je suis un homme partagé, un homme déchiré, dédoublé, entre deux êtres qui m'aiment, entre deux êtres que j'aime... Est-ce ma faute si je suis un homme chanceux ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



♔ MESSAGES : 35
♔ CELEBRITE : TMH
♔ ARRIVÉE LE : 25/09/2016

MessageSujet: Re: Behind Blue Eyes [PV Eleonore]   Lun 17 Oct - 21:21

behing blue eyes


Je trouve ça un peu triste, pour être honnête... Oui, j'ai de la peine pour Salem sur le coup. Ça ne doit pas être facile de ne pas avoir la possibilité d'avoir un moment à soi, ne pas pouvoir profiter de la douce météo de ces deniers jours ou de ne pas pouvoir flâner comme bon lui semble dans les rues ou dans les parcs de la ville sans être poursuivi par des fans. Je sais que je n'apprécierais pas ça, si j'étais à sa place. Cette aspect de la célébrité, je n'y avais jamais songé au par avant. Pourtant une petite voix dans ma tête me rappelle qu'il doit avoir l'habitude, que ça fait des années qu'il vit de cette manière, que c'est le prix à payer pour avoir le mode de vie qu'il a aujourd'hui.

Je ne sais pas trop où je veux aller en sa compagnie. Je n'ai pas eu le temps d'y réfléchir. Je pensais que nous allions rester au Black Coffee Lyrics et discuter avant de repartir chacun de notre côté. Mais non, me voilà assise dans sa voiture, à rouler vers je ne sais où. Je me surprend, ce n'est d'habitude pas mon genre de suivre des étrangers. Mais Salem ne l'est pas vraiment. J'ai grandi à ses côtés, sans qu'il ne soit au courant de mon existence.

Il me propose trois possibilités, la première étant de me ramener chez moi. S'il le fait, ce dont je n'ai aucunement envie, je me sentirai obligée de l'inviter à entrer, et je n'ai pas l'intention de lui montrer le minuscule appartement dans lequel je vis. J'aurai honte. Honte qu'il en voit l'état et la taille ridicule par rapport à son logement à lui. D'ailleurs, aller là-bas ne me paraît pas être une bonne idée non plus. Paraît-il que les hommes ont toujours une idée derrière la tête quand ils proposent ce genre de chose, et je ne suis pas ce genre de fille. Pas au premier rendez-vous. Jamais. Aller "autre part" me paraît donc une bonne idée, mais où ? Un endroit peu fréquenté, évidemment. Mais lequel ?

Il pianote sur son smartphone en attendant que je prenne une décision. Je ne peux m'empêcher de l'observer, d'admirer son visage si parfait et son magnifique sourire. Il est encore plus séduisant en vrai qu'il ne l'est sur les photos des magasines people qui exposent sa vie et ses dernières péripéties, qu'elles soient vrais ou totalement incorrects. Il lève le regard vers moi et je ne peux m'empêcher de lui sourire, encore. Et là, il me propose que je n'aurais pas cru possible même dans mes rêves les plus fous. Rencontrer le groupe ! Rencontrer tous les membres de Némésis. J'en reste une nouvelle fois sans voix, et je dois me contenir pour ne pas exploser de joie et agir comme une fangirl.

Sérieusement ? Je veux dire... J'adorerais ça, oui ! Mais je ne veux pas vous déranger. Et je ne sais pas comment les autres membres du groupe prendraient le fait que tu ramènes une inconnue avec toi. Je n'ai pas envie qu'ils se fassent de fausses idées, et encore moins de leur imposer ma présence s'ils ne la veulent pas, ce que je pourrais totalement comprendre.


made by pandora.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



♔ MESSAGES : 215
♔ CELEBRITE : Jared Leto
♔ ARRIVÉE LE : 07/01/2015

MessageSujet: Re: Behind Blue Eyes [PV Eleonore]   Mar 18 Oct - 11:17




Because it's you.Salem & Léo «No one knows what it's like
To be the bad man
To be the sad man
Behind blue eyes...»
Tu me dis trouver ça triste. Et je te regarde alors avec un sourire sincère, me rapprochant alors un peu de toi pour te répondre :

"C'est comme ça que j'aime vivre."

Parce que c'est dans ces moments là que je me sens vraiment vivant, même si c'est excessif. La solitude est pour moi comme le monstre sous le lit qui effraie les enfants... Et je ne la supporte pas. Alors penses-tu bien que les bains de foules ont quelque chose de revigorant pour moi. C'est surtout pour toi que j'ai eu un peu peur tout à l'heure, et que j'ai décidé de t'emmener loin du tumulte... Et la berline continue de filer.

Visiblement rencontrer le groupe t'enchanterais. Et je suis ravi de voir ce grand sourire excité sur ton visage. Tu es si belle, Léo. Mais tu t'inquiètes de déranger les autres. C'est humble de ta part. Je salue la geste.

"Ne t'inquiète pas pour ça."

Je tapote alors l'épaule de mon chauffeur :

"Greyson, on file chez moi."
"Bien monsieur."

Greyson, c'est le genre de type à l'allure de bulldog que t'as pas envie de faire chier. C'est mon chauffeur mais également mon plus proche garde-du-corps. C'est pour cela qu'il n'était pas très loin tout à l'heure. Je laisse retomber mollement mon dos contre la banquette en cuir noir, et tourne à nouveau mon visage vers toi, sans jamais cesser de sourire :

"J'espère que ça te fais pas trop flipper tout ça quand même..."

Si en fait, tu dois quand même te poser des tas de questions. Et je me rappelle de ce "pourquoi moi ?" que tu as demandé tout à l'heure, ce qui me pousse à y répondre maintenant, au calme :

"... Tout cela doit te paraître invraisemblable, pas vrai ? Mais... Tu m'as marqué, tout simplement. Et je dois avouer que tes yeux et ton regard y sont pour quelque chose."

J'vais éviter la drague reloue, histoire de pas te faire encore un peu plus peur. Mais c'est la pure vérité... Si tu avais eu des yeux moins profonds, moins beaux... Peut-être ne t'aurais-je même pas remarqué.

"En tout cas, pas de panique. Dès que tu le voudras, je te ramènerais chez toi. Mais là, j'ai des affaires à régler avec les collègues..."

Nouveau petit sourire, peut être un peu plus charmeur.

"Comme ça tu connaîtras tout le monde. Et puis ça nous permettra de passer un peu de temps ensemble."

Tu as choisi de monter dans cette voiture. Tu aurais simplement pu tourner les talons... Je sais que tu es fan de Némésis. Je sais que tu adores le chanteur... Alors je sais que j'ai toutes mes chances. Et je ne compte pas te laisser filer comme ça. Je ne doute de rien.


© 2981 12289 0


Dois-je me couper le coeur en deux ?
Je suis un homme partagé, un homme déchiré, dédoublé, entre deux êtres qui m'aiment, entre deux êtres que j'aime... Est-ce ma faute si je suis un homme chanceux ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



♔ MESSAGES : 35
♔ CELEBRITE : TMH
♔ ARRIVÉE LE : 25/09/2016

MessageSujet: Re: Behind Blue Eyes [PV Eleonore]   Sam 22 Oct - 19:56

behing blue eyes


Je peine à me rendre compte que mon rêve le plus cher est sur le point de se réaliser : je vais rencontrer le groupe Némésis au grand complet. Faire la connaissance de Salem aurait suffit à rendre ma vie, jusque là morose, beaucoup plus intéressante, mais il me fait un cadeau encore plus grand, plus beau. Oui, j'ai peur de déranger, parce qu'ils ne me connaissent pas alors que je connais beaucoup d'eux, parce qu'ils ont certainement mieux à faire que de s'occuper d'une fan inconditionnelle venant les déranger pendant une répétition ou je ne sais trop quoi. J'ai toujours peur de déranger de toute façon, c'est l'un de mes plus gros défauts. Foutu manque de confiance en moi. Foutue timidité. Mais Salem me rassure. Je ne dois pas m'inquiéter. Et son sourire me convainc, je m'apaise. Et je le laisse demander à son chauffeur de nous mener jusqu'à chez lui.

Je n'ai pas peur. J'ai répondu rapidement, au tac au tac. Je ne veux pas qu'il pense qu'il me fait peur. Pourtant, je dois bien avouer que ce qui est en train de se passer n'est pas non plus des plus rassurante. Tout va bien trop vite. Tout ça semble invraisemblable. D'ailleurs c'est le terme qu'utilise mon Salem lorsqu'il continue sa tirade. Je l'écoute attentivement, mon sourire ne se décrochant pas de mon doux visage une seule seconde.

Tu sais, c'est un peu... Inattendu. Quelle était la probabilité pour que tu me remarques moi parmi toutes les personnes assistant au concert. C'est juste... Incroyable ! Mes yeux y sont pour quelque chose, il m'a dit. Pourtant j'ai encore du mal à assimiler tout ça. Oui, j'ai du mal à croire que le grand Salem de Némésis m'a remarqué moi, et non pas une autre jolie fille. Une jolie fille comme Belle par exemple. Je croyais que tu ne connaîtrais jamais mon nom. Je pensais que je resterai toujours qu'un visage parmi la foule. C'est ce qui arrive généralement. Une fan ne se fait que très rarement remarqué par son idole. Mais assez parlé, ce n'est pas le moment de paraître désespérée ou autre.

Le fait qu'il m'assure qu'il me ramènera chez moi quand je le lui demanderai me rassure un peu. Ça ne sent pas le coup foireux. Le coup du mec qui fini par me délaisser et me laisse me débrouiller pour rentrer chez moi. Ni le coup du mec qui en attend trop. Mais avant de rentrer,une longue et belle soirée m'attend. Je rougis légèrement et je détourne le regard lorsqu'il me dit, d'un ton charmeur, que nous allons passer un peu de temps ensemble. Pour être honnête, je n'attends que ça. Avec plaisir. J'ai hâte d'en apprendre plus sur le vrai Salem. Pas celui que décrivent les magazines.

La voiture roule dans les rues de Cold Coast, et plus elle file, plus on s'approche des quartiers chics de la ville. Ici il n'y a pas de maisons mitoyennes ou d’appartements. Il n'y a que d'immenses demeures appartenant à de riches personnes. Je ne me suis jamais aventurée par ici, je n'en ai jamais eu l'occasion. C'est tellement différent du centre-ville ! Et puis finalement nous nous arrêtons devant une énorme villa. Le genre d'habitation que l'on voit dans les films ou les soap opera américains. J'admire la villa par la fenêtre de la voiture avant de me tourner vers le chanteur. Tu vis ici ?! Question stupide. Bien sûr qu'il vit ici Léo !


made by pandora.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Behind Blue Eyes [PV Eleonore]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Behind Blue Eyes [PV Eleonore]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Summer Davis - Devil behind blue eyes
» Blue eyes~
» Blue eyes | Le magnifique
» behind blue eyes - alvin&melody
» behind blue eyes Δ emma.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WILD THING ™ :: Welcome to Gold Coast :: Reedy Creek :: Black Coffee Lyrics-
Sauter vers: