AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 AJAY E. VERGARA & A. GABRIELLE DELACROIX

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
avatar
Invité


MessageSujet: AJAY E. VERGARA & A. GABRIELLE DELACROIX   Mer 7 Sep - 18:13

Ajay Emanuel Vergara
23 ans
né le 28 janvier 1993 à Medellín en Colombie
Bisexuel ~ S'assume un peu trop
Barman dans un bar de danseurs
Groupe : I don’t care
Ne croit pas en l'amour, aime jouer avec les sentiments
ancien membre du gang Red Scorpions


~~~

Caractère ici


Dernière édition par Ajay E. Vergara le Ven 9 Sep - 5:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité


MessageSujet: Re: AJAY E. VERGARA & A. GABRIELLE DELACROIX   Mer 7 Sep - 19:37

Début bla bla bla je sais pas comment commencer.

~~~~

Enrôlement dans les Red Scorpions

~~~~

« AJ, Y'a une petite pute qui t'attends, tu peux y faire c'que tu veux !» Dit le boss en ricanant. Qué ? De quoi il parle ? Tu lèves les yeux et regarde le chef du gang, sans rien comprendre. Tu as bien appris ici que tu ne dois en aucun cas lui couper la parole ou encore parler avant qu'il est terminé de tout expliquer. « Comme c'est ton anniversaire et que c'est ton tour de garder l'entrepôt, j'te paye une pute pour la nuit ! Montre lui qui a le contrôle !» Tu plisses les yeux, t'apprêtant à lui dire quelque chose, mais le boss était déjà parti, laissant entrer un mec dans la pièce. Tu hausses un sourcil et incline légèrement ta tête vers la droite, le regardant s'approcher. Un sourire narquois s'accroche à tes lèvres avant de s'agrandir, laissant voir à ton interlocuteur ta dentition. « Fais pas ta chochotte princesse, j'vas pas te faire de mal approche ! On va bien s'amuser tous les deux ! » Finis-tu par lui dire, t'amusant d'un hochement de sourcils exagéré. Comme ça, ce mec t'appartenait pour la nuit. Quelle bonne surprise ! Vous allez vous amuser comme jamais et ce petit bonhomme va en prendre cher. Il va prendre son pied comme jamais il ne l'a pris auparavant. Tu le regardas plus attentivement, le temps qu'il parcourt les derniers mètres qui vous séparaient. Une fois qu'il fut devant toi, tu lui demandas : « Dis-moi ton nom, Sweetheart, pour que je sache quel nom crier plus tard ! » Essayais-tu de le déstabiliser ? Pas le moins du monde. Une petite pute dans son genre doit en avoir vu des biens pire dans ce monde. Et avec la gueule qu'il a, ça ne te surprenais pas qu'il ait eu plusieurs clients. « Alexsander ! Mais j'suis pas une pute. Mon job c'est de te divertir en... » « Ouais bien voilà, t'es une pute si tu dois me divertir » le coupas-tu automatiquement. Il allait devoir comprendre qu'on argumente pas avec toi. Tu as raison et ça ne changera jamais. Tu te léchas les lèvres et croisas les bras sur ton torse, continuant à le regarder, toi bien installé sur ta chaise. Ce Alexsander, restait là devant toi à rien faire. Mais il attendait quoi au juste ? « A qué esperas mi dulce ? Estriptís » Voyant qu'il te regardais d'une drôle de façon, tu soupiras et te levas pour aller à sa rencontre. « T'attends que j'fasse tout le boulot et que j'te déshabilles ? Très bien... Aucune patience ? Qu'est-ce qui vous fait dire ça ? Évidemment, tu réussis à avoir ce que tu désirais. Il faut dire que tu as un très bon moyen de persuasion. Nul n'est capable de te résister, même pas ce Alexsander. Il te mangeait royalement dans la main, tellement qu'il en redemandait. Tu n'as pas l'habitude de te coltiner la même personne jour après jour, mais avec Alexsander, c'était... très intéressant comme baise. Tu pourrais continuer encore et encore sans t'en lasser.

Aujourd’hui, c’était jour de récolte et le boss t’as donné une course à faire. Un certain danseur portant le nom de Jackson n’avait pas payé ce qu’il lui devait en frais de drogue depuis un bon moment déjà. Le boss, considérait qu’il avait assez attendu et qu’il était désormais temps de payer. Tu te rendis donc devant la boîte où Jackson travaillait et l’aperçu près de sa voiture. Lorsque tu fus devant lui, tu poussas contre sa belle voiture, probablement plus chère que le salaire annuel de ta mère. « Je t’explique le deal. Soit-tu paies maintenant, soit je te fracasse le crâne. » Jackson aussi pâle qu’un fantôme en te voyant, te regarde comme si tu venais de signer son arrêt de mort. Il aurait dû réfléchir à deux fois avant de repousser l’échéance pour payer ce qu’il devait. Comme si le boss allait accepter ça. Comme si tu allais accepter ça. Quand le boss t’envoie récolter son argent, tu m’exécutes. Ça ne te plaît pas du tout, mais tu obéis. Il sait que tu refuses d’aller cambrioler des maisons ou encore des banques, mais pour rapporter le fric tu es bon… surtout les dettes. Parfois, c’est des mecs que tu dois ramener au boss et tu sais très bien ce qu’il leur attend. Tu dois les conduire devant Luis, son bras droit, et personne n’a envie de s’y frotter. C’est bien pire que de t’affronter toi.

Tu aimes bien faire le sale boulot pour le gang. Techniquement, tu as les mains propres concernant le trafic de drogue. Certes, tu touches l’argent, mais tu ne fais que le donner au boss. Tu ne l’utilises pas, tu le récolte. Tu n’es qu’un pion dans l’échiquier et tu en es parfaitement conscient. « Je n’ai pas d’argent Ajay. » t’explique-t-il. « Alors qu’elle partie j’abîme en premier ? J’suis cool aujourd’hui j’te laisse choisir ! » Tu le regarde, sourire triomphant sur le visage en voyant son état de panique. Tu as même l’impression qu’il va pisser dans sa culotte. « Non ! Je trouverai l’argent. Demain, je te le promets. » Tu l’écrases contre sa voiture, ton avant-bras fermement appuyer à la base de son cou pour lui faire peur. Il n’allait pas jouer avec toi, ça c’est certain ! « Comme si j’allais t’croire. On est pas con, il m’faut une garantie. » Il reste muet, tandis que ton sourire s’agrandit en posant ton regard sur sa voiture. Il comprend rapidement où tu veux en venir. « Non, pas la voiture Ajay, je t’en supplie. » C’est jouissif lorsque quelqu’un qui a une peur bleue te supplie. Tu sors ton flingue, même si tu ne comptes pas lui tirer dessus. Ce n’est que pour lui faire peur. Peu importe qui tu es et ce que tu es devenu, jamais tu ne tueras quelqu’un, ni ne lui tirerais dessus. Évidemment, Jackson ni personne ne le sait. Dès qu’il aperçoit le revolver, il te tend ses clés. « Mon Dieu, non je t’en supplie ! » « Demain Jackson. Vingt-heure. Maintenant dégage de ma vue avant que j’change d’avis. » Tu secoues ton armes dans les airs pour qu’il déguerpisse au même moment où tu posas tes yeux sur Alexsander, un peu plus loin, qui vous regardait… Ce fut la dernière fois que tu le vis.

~~~~

L'événement qui a poussé la mère d'Ajay à l'envoyer chez son frère à Gold Coast


~~~~

Tu aimerais vivre ta vie comme tu l’entends, mais tu es colombien, et ta famille est toujours là pour te guider, quoi que tu fasses, que ça te plaise ou non. Enfin, « guider », c’est vite dit. « Dicter ta conduite » plutôt. Ta mère ne t’a pas demandé si tu avais envie de quitter Medellín et d’aller vivre avec ton frère à l’autre bout du monde. Une ville qui s’appelle Gold Coast, en Australie. Non mais attendez, qui a eu la brillante idée de nommé une ville la Côté d’Or ? C’est totalement ridicule. Elle a décidé de t’envoyer au pays des kangourous « pour ton bien », selon ses dires. Comme le reste de la famille l’a soutenue dans ses démarches pour me faire quitter la Colombie, l’affaire était réglée d’avance. Est-ce qu’ils croient vraiment que t’expédier à l’autre bout de la terre t’éviteras de finir six pieds sous terre ou derrière les barreaux ? Depuis que tu te sois fait virer de ton dernier boulot, il y a de cela quelques mois, tu as vécu une vraie débauche. Il n’y a pas raison que ça change.

À peine l’avion posé, les autres passagers se bousculent pour sortir. Tu patiente un peu, même si ce n’est pas du tout un mot que tu connais, le temps de te faire à la situation. Ça fait presque deux ans que tu n’as pas vu ton frère. Bordel, tu n’es même pas certain d’avoir envie de le revoir. L’avion est presque vide, tu ne peux plus faire marche arrière. Tu attrapes donc ton sac à dos et te rends là où tu pourras récupérer tes bagages. Et juste au moment de sortir de cet enfer, tu l’aperçois, ton débile de frère, qui t’attends derrière la barrière. Tu pensais ne pas le reconnaître ou avoir l’impression d’être face à un étranger, mais pas d’erreur possible. Son visage t’est aussi familier que le tiens. Sa face de rat, tu pourrais la reconnaitre entre mille. Tu avances donc fièrement vers lui, sachant que tu n’as plus l’air du gamin maigrichon qu’il a laissé derrière lui en quittant la Colombie, deux ans plus tôt. « Bienvenido a Australia » te dit-il en te serrant dans ses bras. « Gracias ! » lui répondis-tu sans enthousiasme. Il sait que tu es là et que tu n’en avais pas du tout envie. Ta mère voulait même te droguer pour que tu dormes afin de te faire monter dans l’avion de force.

« Pourquoi tu portes ce truc autour de poignet ? » te demande-t-il en pointant du doigt le bandana rouge et noir. « C’est à la mode en Colombie. » Dis-tu en passant ton doigt sur le dessin représentant un scorpion de couleur rouge. « La mode mon cul, oui ? C’est le symbole des Red Scorpions. Prends moi pas pour un con. » « Et Alors ? » Répondis-tu du tac au tac. Pour toi, ce bandana représente ton présent et sans doute l'absence de ton futur. La rancoeur et la soif de vengeance t'ont introduit dans ce gang et il n'y a plus d'échappatoire pour toi, désormais. C’est dans ton sang d’être un voyous. Tu n’y peux rien. C’est inscrit dans le marbre. Et en faisait partie de ce gang, tu te faisais près de cent dollars par jour. Cet argent servait pour aider ta mère à payer le loyer, beaucoup trop petit pour vous deux. Tu en déposais la moitié que tu gagnais sur la table de la cuisine à chaque jour. Elle ne t’a jamais demandé d’où ça venait. Peut-être avait-elle trop peur de connaître la réponse, ou elle le savait déjà. « T’as donc rien appris tes erreurs ? » Eh merde ! Mais il se prend pour qui, lui ? Ton père ? « Que tu le veuilles ou non Ajay. T’es pris avec cette merde. Tes tatouages, tu vas les garder toute ta vie. Tu seras toujours associé à ton gang de merde, même si tu te sauves, au bout du monde ! T'as vraiment aucune logique ! » Ah eh bien voilà ! Tu comprends tout désormais. Ta mère t’as envoyé en Australie pour que ton imbécile de frère commence à te faire la morale et arrive à faire de toi un homme. T’apprennes à marcher de nouveau droit dans le bon sens. Qu’il aille se faire foutre.

~~~~

Les retrouvailles Ajay Valmont + la promesse !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité


MessageSujet: Re: AJAY E. VERGARA & A. GABRIELLE DELACROIX   Ven 9 Sep - 6:51

Agathe Gabrielle DeLacroix
25 ans
née le 9 avril 1991 à Nice en France
Hétérosexuelle
Aucun job, pas besoin
Groupe : Love Me Harder
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité


MessageSujet: Re: AJAY E. VERGARA & A. GABRIELLE DELACROIX   Ven 9 Sep - 6:51

....
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité


MessageSujet: Re: AJAY E. VERGARA & A. GABRIELLE DELACROIX   Lun 19 Sep - 2:56

If you knew all the power you have on me...
Prénom Nom
+ Prénom(s) au choix, c'est selon tes envies du moment + Nom(s) Également au choix, selon l'origine de ton personnage + Âge 25-26 ans + Date et lieu de naissance au choix, mais dois être à Gold Coast depuis au moins le début de son adolescence. + Situation amoureuse Célibataire, pour lui l'amour est une royale perte de temps et fini toujours pas une catastrophe + Orientation sexuelle Hétéro, il n'y a rien de plus joli que les courbes féminine pour lui. + Groupe au choix + Avatar Dylan O'Brien + Crédits bigbadwolf

   
Ce qu'il faut savoir

   Habitudes, anecdotes, caractère, physique, c'est ici que tu mets tout ce qui te semble utile à savoir au sujet de ton personnage. Habitudes, anecdotes, caractère, physique, c'est ici que tu mets tout ce qui te semble utile à savoir au sujet de ton personnage. Habitudes, anecdotes, caractère, physique, c'est ici que tu mets tout ce qui te semble utile à savoir au sujet de ton personnage. Habitudes, anecdotes, caractère, physique, c'est ici que tu mets tout ce qui te semble utile à savoir au sujet de ton personnage. Habitudes, anecdotes, caractère, physique, c'est ici que tu mets tout ce qui te semble utile à savoir au sujet de ton personnage. Habitudes, anecdotes, caractère, physique, c'est ici que tu mets tout ce qui te semble utile à savoir au sujet de ton personnage. Habitudes, anecdotes, caractère, physique, c'est ici que tu mets tout ce qui te semble utile à savoir au sujet de ton personnage. Habitudes, anecdotes, caractère, physique, c'est ici que tu mets tout ce qui te semble utile à savoir au sujet de ton personnage.  

   

   
A. Gabrielle DeLacroixft holland roden
Vous deux, vous vous connaissez depuis de nombreuses années. Vous avez presque toujours été dans la même classe et pour toi, Gabrielle a toujours été une fille à papa. Une gosse de riche qui a toujours eu le don de te faire enrager. Tu es certain qu'elle obtient tout ce qu'elle veut en un claquement de doigts et personne ne lui a jamais résister, sauf toi. En d'autres mots, elle t'horripile, tu aimerais pouvoir la ridiculiser une fois pour toute. Toi qui as toujours eu de la difficulté à arriver à la fin du mois et qui a dû, tout le long de ta vie, aider ta mère à joindre les deux bouts, serais-tu un peu jaloux de sa vie ? Probablement, mais tu ne l'avoues pas Tu adorerais lui montrer que l'argent n'est pas le plus important et eut finalement l'idée de lui donner un défi. Celui de vivre dans la peau d'une personne ayant des revenus financiers comme les tiens, pendant un petit mois. Elle a accepté à ton plus grand plaisir, prétextant qu'elle n'aura aucun souci à y parvenir. Grossière erreur... Elle a énormément de difficulté à vivre avec le stricte minimum et tu n'en manques pas une pour la ridiculiser et tu fais tout en ton pouvoir pour lui faire avouer que pour elle, l'argent est le plus important et qu'elle ne pourrait pas vivre sans celui-ci. Le problème est que Gaby est orgueilleuse et ne voudra jamais te le dire. Le pire dans tout cela est que vous devenez de plus en plus intime, sans que tu le désires, alors que tu détestes tout ce qu'elle est... Qu'est-ce que l'avenir vous réserve ? (Cela sera certainement un sujet (le défi) à faire en premier lieu, pour bien se mettre dans le contexte)
   
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: AJAY E. VERGARA & A. GABRIELLE DELACROIX   

Revenir en haut Aller en bas
 
AJAY E. VERGARA & A. GABRIELLE DELACROIX
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Gabrielle Delacourt
» William Delacroix [ Voleur ]
» ♦ Gabrielle de Vendôme ▬ « Une fille pure, si naïve et angélique va voir quelques plumes tomber de ses ailes. »‏‏‏‏
» Gabrielle Epitafios Haintworth {OK}
» Personnalités de Terrassanta (Famille Delacroix)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WILD THING ™ :: Présentations des admins-
Sauter vers: