AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 T. Loredana Antonelli ◭ I'll be dead before the day is done

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
avatar
Invité


MessageSujet: T. Loredana Antonelli ◭ I'll be dead before the day is done    Dim 11 Jan - 17:58

→ EN COUPLE OU CÉLIBATAIRE ? PARLE-NOUS UN PEU DE TA VIE SENTIMENTALE ACTUELLE
Je suis célibataire. Je n'ai pas envie de me ramasser la gueule encore une fois, l'amour, c'est beau, mais ce n'est pas forcément pour toujours. J'aime ma vie maintenant. Bien que ce ne soit pas toujours rose, j'arrive à surmonter mes peines de coeurs. J'ai assez souffert et j'ai assez fait souffrir les gens que j'aimais

→ ENTRE NOUS… CROIS-TU RÉELLEMENT EN L’AMOUR ?
Bien sûr que j'y crois, celui qui n'y croit pas est qu'il a perdu son âme et son coeur. Je suis d'accord que l'amour peut se montrer compliqué, imprévisible, destructeur, mais on se nourrit de ses erreurs puis la vie n'est pas livrée avec un mode d'emploi. Oui, j'y crois à l'amour parce que si on y croit plus, à quoi vouliez-vous qu'on croie ? Si ça existe dans les livres et les films, ça doit bien exister en vrai ! L'amour arrive toujours quand on s'y attend le moins, sachez-le.

→ PARLE-NOUS DE TA PREMIÈRE HISTOIRE D'AMOUR.
Je n'ai jamais eu de véritables relations, mais j'ai aimé quelqu'un très fort .. Je l'aime encore en fait. Il s'appelait Hayden, c'était le mec de ma meilleure amie et je lui ai pris, c'était plus fort que moi. Je peux paraître salope en cet instant, mais les sentiments ne se contrôlent pas. C'était un coup de foudre entre nous, on ne pouvait pas nier, ni rejeté ce qu'on ressentait. Il a été essentiel à ma vie, je n'ai plus de nouvelles, je ne veux plus le voir .. Pourtant au fond de moi, je n'attends que ça.

→ COMMENT VOIS-TU LA PERSONNE DE TES RÊVES ?
Simple. Pas besoin d'avoir le meilleur en musculation ou en cuisine, pas besoin d'avoir le plus riche ou le plus pauvre. Je rêve d'un mec simple, qui ne se prend pas la tête et qui profite de ce que la vie lui a donné. Quelqu'un d'attachant, de marrant et de fidèles. Un homme qui n'a pas peur de surprendre sa copine, qui aime la défier, qui se chamaille avec elle, un homme que je n'aurais certainement jamais.
Tina LoredanaAntonelli
ft nina dobrev
certains dise qu'on a besoin d'amour pour vivre, moi je dis que pour vivre, il nous faut de l'oxygène


Hello! moi c'est Tina Loredana Antonelli, mais tout le monde me nomme Dana'. J'ai vu le jour le 14 février 1991 à Paris. J'ai donc 24 ans. Il se trouve que je suis hétérosexuelle et célibataire. Pour gagner ma vie je suis styliste. Je fais partie des miss you love. Il paraît que je ressemble énormément à nina dobrev. Et je remercie tumblr pour les images de mon joli visage.

manipulatrice ▻ lucide ▻  maniaque ▻ adorable ▻ naïve ▻ folle ▻ inconsciente ▻à l'écoute ▻ froide ▻ attachante ▻ colérique ▻ optimiste ▻ capricieuse ▻ romantique

▻ boit deux café au lait le matin ▻ fait ses courses le vendredi soir ▻ est une accroc à l'adrénaline, elle est la première à faire des choses plus folles les unes des autres ▻ se lave les cheveux trois fois par semaine  ▻ a un chien et deux chats ▻ étire son cou quand elle est usée ▻ ne dort jamais la lumière entièrement éteinte, elle a toujours eu peur du noir ▻ a toujours une plaque de chocolat à côté de son lit car, elle mange un morceaux avant d'aller dormir ▻ fait le ménage toujours en musique ▻ n'est pas très doué pour la cuisine, seulement pour la pâtisserie ▻ dès qu'elle a du temps de libre, elle lit ▻ elle craque ses doigts quand elle s'ennuie  ▻ touche systématiquement ses cheveux quand elle est embarrassée, stressée ou angoissée ▻ tic/habitude/manie

Stay with me

pseudo ⊱ personne Âge ⊱ 20 ans Scénario ou PI? ⊱ personnage inventé Présence ⊱ tous les jours, je pense Comment as-tu découvert CIL? ⊱ je le connais depuis un moment Comment le trouves-tu? ⊱ très beau Un double compte? ⊱ non Un dernier mot? ⊱ que le jeu commence

Code:
<span class="pris">NINA DOBREV</span> ⊱ t. loredana antonelli


Dernière édition par T. Loredana Antonelli le Sam 31 Jan - 21:58, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité


MessageSujet: Re: T. Loredana Antonelli ◭ I'll be dead before the day is done    Dim 11 Jan - 17:59

la vie est loin d'être un fleuve tranquille

THIS IS THE STORY ABOUT A GIRL NAMED LOREDANA ► « Tu viens jouer avec moi Mattéo ? » « Plus tard, je suis occupé là » « Chiara, t'as le temps toi » « Ouais mais non, je file ». Ça, c'est quand j'essaie désespérément de demander à mon frères et ma soeur de venir s'occuper un peu de moi. Sauf que c'est souvent juste quand ils l'ont décidé. Alors, ils me sortent de vieilles excuses que je fais semblant d'entendre, mais je recommence aussitôt. « Mattéo, tu fais rien, je le vois bien. Dis tout de suite que t'as peur de perdre face à moi » répliquais-je. Ça, c'est moi et tout mon aplomb du haut de mes sept ans. J'ai confiance en ma technique, et je sais que je peux gagner. En général, quand je parle comme ça en plus, ça les énerve et ils veulent me prouver le contraire, donc ça les fait venir encore plus vite. C'est que je connais leur mode de fonctionnement avec le temps. Et hop, en voilà un qui se lève. Big Théo entre en action. J'attaque maintenant la deuxième étape. « Chiara, tu vas nulle part. Ou alors tu vas voir on copain, mais si il apprend que t'as peur que ta sœur te batte au foot, il va se moquer de toi » « Mais qu'est-ce que tu racontes ! » Je sais que je l'ai énervé là, mais c'est pas grave. C'est sur le point de marcher. « Je dirais à papa que je suis plus forte que toi et que j'aurais droit à un second dessert ce soir » ajoutais-je, toute fière de moi en me dirigeant vers le jardin. Trois, deux, un... « C'est bon, j'arrive. Tu vas voir pour qui il va être le dessert » Et de deux pour Tina. Les paris sont gagnés. Ne jamais sous-estimer une fille. En fait, si je fais tout ça, c'est parce que j'adore jouer avec mon frère et ma soeur. J'adore même le sport tout court. Depuis toujours, j'ai juste envie de me dépenser et de me défouler. Quand je vois les autres filles jouer avec leurs poupées barbie, les coiffer et tout ça, je comprends pas toujours l'intérêt, bien que cela m'arrive quelques fois. En fait, c'est presque trop mou pour moi de toute façon, il faut de l'action dans ma vie. Et bien que maman essaie toujours de m'expliquer ce que font normalement les 'petites filles de mon âge' comme elle dit, moi je lui dis que j'ai pas envie de faire comme tout le monde. Y'a rien de plus ennuyeux que la normalité, ou la généralité. J'ai juste envie de faire ce que j'aime, pas de rentrer dans le moule.

WE'RE GONNA BE THE GENERATION THAT MAKES EVERYTHING EXPLODE ► Puis, vient le temps où l'on commence à faire des rencontres, plus ou moins importantes. Ce n'est qu'à l'âge de 9 ans que j'ai fait la connaissance de cette jeune fille. Elle avait autant d'années que moi au compteur, et elle venait d'emménager dans mon quartier. Moi qui n'avais jamais eu d'enfant de mon âge à proximité, j'étais plus qu'heureuse de la voir débarquer. Très vite, nous avons appris à nous connaître, et nous sommes découverts de nombreux points communs. Si j'ai commencé à redevenir une vraie fille, c'est un peu grâce à elle. Cela me changeait de l'univers masculin dans lequel j'évoluais depuis ma naissance. Ceci étant dit, les années ont passées, nous liant chaque jour un peu plus. Au fil du temps, Kandee a pris une place de plus en plus importante dans ma vie, jusqu'à devenir mon amie, ma confidente, ma meilleure amie. Elle savait tout de moi, et je savais tout d'elle. Nous ne faisions plus rien l'une sans l'autre, allant jusqu'à partager nos moindres secrets. […] Alors que ma meilleure amie était patiemment assise sur une chaise, j'essayais de lui faire une coiffure digne des plus grands coiffeurs, avec tout mon matériel pour cheveux qui trônait à côté. Seulement, ça faisait déjà une heure que je tentais tout et n'importe quoi, sans que ça ne donne un résultat probant. « Lore', sans vouloir t'énerver, j'espère que tu ne comptais pas devenir coiffeuse, parce que c'est mal parti » lâchait mon amie, en se retenant de rire. Par derrière, je lui donnais une petite tape sur la joue. « Tu ne sais pas à qui tu as affaire. Je mets du temps, mais le résultat sera encore mieux qu'à la hauteur, tu vas t'en mordre les doigts » lui certifiais-je. En fait, j'étais plutôt sûre de ce que j'étais en train de faire, donc je savais que sa coiffure serait parfaite. Je ne me laissais jamais démonter et j'avais confiance en mes capacités. Ce n'est qu'une bonne demie-heure plus tard que je lui présentais une coiffure simple, mais superbe. Depuis que j'avais commencé à m'amuser avec sa chevelure, c'était devenu un véritable passe-temps. Et rares étaient les jours où je ne touchais pas ses cheveux. J'aurais presque pu me lancer dans la coiffure si la danse ne s'était pas imposée à moi dès mon plus jeune âge.

BUT SOMETIMES IT CAN GET SO HARD PRETENDING IT'S OK ► Ce n'était pas un événement heureux qui venait d'avoir lieu dans ma famille. Comme on dit, rien n'est jamais tout rose, et c'était l'exemple même. Je venais de perdre un membre de ma famille, ma grand-mère. Non pas que j'étais particulièrement proche d'elle, je la voyais rarement pour être honnête. Seulement lors des repas de famille, comme la plupart de mes autres proches. Mais toujours est-il qu'elle restait ma grand-mère. Et que j'avais clairement du mal à me faire à l'idée que je ne la reverrais jamais. Je n'avais que 10 ans à l'époque. « Ma chérie, habille-toi, on part bientôt » m'avait demandé gentiment ma mère. « Je suis vraiment obligée de venir ? Je veux pas voir tous ces gens pleurer » lui expliquais-je. J'étais quand même un peu jeune pour assister à un enterrement. Je ne me sentais pas prête, je ne me sentais pas la force d'être présente. Bien sûr, je voulais le faire pour elle, mais je n'étais pas sûre d'y arriver. Alors je tâtais le terrain. « Tu ne seras pas toute seule, on sera là tu sais » tentait-elle de me rassurer. Je savais tout ça, mais je ne pensais tout de même pas en être capable. « J'ai l'impression que si je ne la vois pas aujourd'hui, je garderais une belle image d'elle. Et puis, c'est comme si elle était toujours là pour moi » lui répondis-je simplement. Parler ou voir les choses rend toujours plus réel tout ce qui se passe. Et je ne voulais pas de ça. Au final, si je ne m'y rendais pas, je me sentirais comme d'habitude, vu que je ne la voyais pas tout le temps avant. Bien que pour le coup, je ne la verrais plus du tout. Ma mère m'adressa un petit sourire, je savais qu'elle comprenait ce que je ressentais, et qu'elle ne me forcerait pas. Une larme perla sur ma joue, puis une deuxième, et une troisième. J'avais beau faire la forte sans cesse, il m'arrivait de pleurer et dans ce genre de circonstances, je ne pouvais pas faire autrement. Ma mère s'assit près de moi sur mon lit, et me rapprocha d'elle pour me prendre dans ses bras. A ce moment-là, Mattéo passa dans le couloir et vint nous rejoindre. Il essuya mes larmes à l'aide de sa main. « Pleure pas p'tite sœur, t'étais un rayon de soleil pour grand-mère, alors montre-lui que tu vas le rester, ce sera son plus beau cadeau » me confia-t-il. Un léger sourire s'étira malgré tout sur mes lèvres. Ses paroles me faisaient toujours du bien.

WE ARE YOUNG, SO LET'S SET THE WORLD ON FIRE, WE CAN GO BRIGHTER THAN THE SUN ► Le matin, c'est la grande forme à la maison. Enfin... ça dépend pour qui. Personnellement, je n'ai pas de problèmes pour me mettre en route. C'est le début de la journée et je suis au top. Il faut dire que j'adore m'entraîner, niveau danse, dès les premiers rayons de soleil. Ce serait le comble si j'étais du genre marmotte du dimanche. Je suis donc plutôt habituée à être debout de bonne heure. Et même quand je bosse pas, je suis au taquet. Pour le plus grand bonheur -ou bien malheur- de ceux qui partagent ma vie. « Woah-oh-oh-oh Woah-oh-oh-oh. It's always a good time. Woah-oh-oh-oh Woah-oh-oh-oh. It's always a good time » chantais-je -ou plutôt criais-je, ou bien même hurlais-je- complètement faux soit dit en passant. Je joignais les gestes et le rythme à la parole, en sautant sur le lit de la jeune femme qui partageait mon toit. Pas de fausse idée, ce n'est que ma meilleure amie, mon âme sœur au féminin également, ma femme pour les intimes. Kandee. Cela faisait maintenant quelques temps qu'elle avait emménagé avec moi, suite à une histoire de famille, enfin c'est compliqué quoi. Mais je pouvais pas l'abandonner, alors je l'ai recueillie. « Woah-oh-oh-oh Woah-oh-oh-oh. It's always a good time » « Tu vas me laisser dormir s'te plaît » tentait la demoiselle en se réfugiant la tête sous son oreiller. On n'est jamais trop prudent dans ces moments-là. « MA JULIETTE, JE SERAIS TON ROMEO » continuais-je, employant toujours ma voix très forte, tout en me laissant tomber à côté d'elle, alors que je partais dans un fou rire démentiel. La jeune femme se redressa pour me faire bénéficier d'un coup d'oreiller qui n'accentua que davantage ma crise de fou rire. « Au secours, à moi » me plaignis-je. « Personne ne t'entendra, j'ai donc toutes mes chances pour te tuer » Elle avait vraiment un air sadique là, c'est qu'elle ferait presque peur. Je me cachais alors le visage, tentant de me calmer du mieux que je le pouvais. « Tu n'as pas vu 'The roomate' dis-moi ? » espérais-je, ponctuant le tout d'une grimace suspicieuse à souhait. « Peut-être bien que si, qui sait... » « Tu pourrais pas me faire ça, ta vie serait bien trop triste sans moi » « C'est toi qui le dit » Je ne tardais pas pour lui balancer mon oreiller de toutes mes forces, non mais dis donc. C'était encore la meilleure celle-là, c'est qu'on en apprend de belles de bon matin.

HELLO MY NAME IS... NICE TO MEET YOU ► « Tina, je te présente Hayden... » Il y avait eu une suite à cette phrase, mais j'étais restée bloquée sur ce prénom, comme déconnectée de la réalité quand j'avais vu le jeune homme en face de moi. C'était la première fois que ma meilleure amie me présentait celui qui était devenu son petit-ami depuis quelques mois déjà. En fait, on avait un rituel elle et moi, comme s'il fallait une approbation. Tous nos potentiels petits-amis devaient passer un test avec l'autre jeune femme. Nous étions tellement importantes l'une pour l'autre, que nous nous protégions mutuellement. Et il était alors tout à fait hors de question qu'un mec fasse souffrir la deuxième d'entre nous. Quoiqu'il en soit, je ne saurais expliquer ce qui s'était produit quand j'avais vu Hayden. Mais une chose était sûre, c'est qu'il s'était passé un truc entre nous deux. Alors que nous étions plongés dans le regard l'un de l'autre, je reprenais enfin mes esprits, et me raclais la gorge pour me donner une contenance. « Kandee m'a beaucoup parlé de toi » avouais-je, en regardant cette dernière, qui eu un petit rire. « Tu sais que si tu veux la garder, il va falloir t'entendre avec moi » laissais-je échapper, avant de rigoler à mon tour. Cela pouvait paraître bizarre, mais nous les filles étions comme ça. Étant donné que nous passions beaucoup de temps entre amis, nos mecs devaient pouvoir supporter notre bande de copines. « J'ai cru comprendre, mais je ne devrais pas avoir de mal » répondit-il. J'eus un éclat de rire nerveux, avant de poursuivre pour couper court : « Oui évidemment ». Inutile de rajouter de l'huile sur le feu, je ne savais déjà pas quoi faire, ni comment réagir, ni même quoi penser. « Bon, on va manger un morceau ? » m'empressais-je d'ajouter à l'attention de ma meilleure amie. Si l'on pouvait passer à autre chose, ce serait aussi bien. Je me sentais déjà assez mal comme ça. Il y avait des tas de mecs sur la Terre, et il avait fallut que ce soit le petit-ami de Kandee. Ça ne pouvait pas se passer comme ça, j'allais me débrouiller je-ne-sais-pas-encore-comment, mais j'allais sauver les meubles avant qu'il ne soit trop tard. « Oui t'as raison, on y va ! Tu viens Hay' ? » Celui-ci me lança un dernier regard avant de se rendre près de Kandee et de lui prendre la main. « Je vous suis ! » répondit-il, dans un sourire. Cette soirée s'annonçait des meilleures, mais je ne savais pas exactement pour qui.

FOR ONE NIGHT I'D PAY THE PRICE, I WOULD GIVE ANYTHING ► Une meilleure amie exemplaire ? Je pense que depuis un an, je prouvais chaque jour que je l'étais. J'avais toujours contrôlé ma tête et mon corps en présence de Hayden. Je me répétais à longueur de temps qu'il était à Kandee, et que je n'avais pas le droit d'y toucher. Elle était l'amie la plus proche que j'avais, et lui faire ça serait la pire des trahisons. Je m'y refusais donc catégoriquement. Je pouvais me féliciter pour les résultats que j'avais obtenu jusqu'à aujourd'hui. Mais il fallait croire qu'une année entière à me maîtriser, et à refuser les invitations de Hayden, avait été le maximum que je puisse faire et supporter. […] Ce soir-là, Hayden savait que Kandee ne serait pas à l'appart' et que j'y serais donc seule si je n'avais pas eu la bonne idée de sortir. Quand j'entendis toquer à l'entrée, et que j'allais ouvrir, je ne m'attendais pas à le trouver sur le pas de ma porte. « Hayden qu'est-ce que tu fais là ? » lui demandais-je, en soupirant. « Tu rejettes tous mes appels, tu refuses mes invitations, je me suis dit que la seule façon de te voir serait de te forcer la main » s'expliquait-il, tout en entrant. Je refermais tout de même la porte derrière lui. « Kandee n'est pas là » continuais-je, comme si je n'avais pas compris ce qu'il venait de me dire précédemment, et donc ce pourquoi il était là. « Je sais » concluait-il, s'avançant vers moi. C'est à ce moment-là que mon cœur rata un battement, puis qu'il s'emballa juste après. Je peinais alors à reprendre une respiration normale. Je sentis ses mains se poser sur mes hanches lentement. « Hayden, fais pas ça... » le suppliais-je presque. J'étais clairement à bout de résistance, et je savais que les forces me permettant de lutter davantage allaient m'abandonner dans moins de dix secondes. Je ne pouvais pas faire ça à Kandee, je ne devais pas. Neuf, huit... Je reculais tentant une dernière chose, mais je me retrouvais accolée à la porte d'entrée, sentant toujours ses mains sur ma taille. Sept, six... Puis, son souffle chaud dans ma nuque. Cinq, quatre... Un frisson parcouru mon corps tout entier au contact qu'il produisit dans mon cou. Trois, deux... « Hayden, je t'en prie... » soufflais-je, d'une façon presque inaudible. « Chut... » chuchotait-il, passant une main dans mon dos, tout en continuant de me faire mourir sous les baisers qu'il laissait glisser dans ma nuque. Un... Et puis merde, trop c'était trop ! Je ne contrôlais plus mes deux mains qui vinrent saisir son visage, et mes lèvres capturèrent les siennes en moins de temps qu'il n'en faut pour le dire. […] « Et Kandee, qu'est-ce que tu vas lui dire ? » me demandait Hayden, entre deux baisers. J'avais haussé les épaules aussitôt, ce n'était pas le moment d'aborder le sujet. J'avais déjà eu du mal à passer au-dessus, alors inutile d'y revenir. Mes lèvres rejoignaient à nouveau les siennes, et je ne pris même plus le temps de réfléchir.

CAN YOU PLEASE JUST BE HONEST ► Seulement, si je comptais m'en sortir à si bon compte, continuer ma petite vie comme si de rien n'était, sans lui donner la moindre explication et en croyant que Kandee n'en saurait jamais rien, je me trompais fortement. Elle ne mit d'ailleurs pas longtemps à apprendre la nouvelle. Je ne savais même pas comment en plus. Peut-être que l'info avait fuité de je-ne-sais-même-pas-qui, ou alors elle avait intercepté un message qui en disait long via mon portable, ce qui m'apprendra à laisser traîner mes affaires. Toujours est-il que le résultat était le même. J'étais dans de beaux draps et j'allais devoir bien me défendre, si tant est que cela soit encore possible. « Jure-moi que tu ne m'as pas fait ça » me hurlait-elle à travers l'appartement. Et moi, j'étais là, plantée sans bouger, à ne pas savoir quoi dire, ni quoi faire. « Lore' c'est pas possible. C'est une blague, dis-moi que c'est une blague ! » continuait-elle, alors que je sentais les larmes lui monter aux yeux. « Kan' tu me connais » tentais-je, d'une toute petite voix. J'avais été prise à mon propre piège, c'était flagrant, et c'était comme si je n'essayais même pas de m'en cacher. « Justement ! C'est pour ça que je peux pas y croire, pas toi Lore'... Je te faisais confiance ! Jamais j'aurais pu imaginer que tu me trahisses ! » criait-elle, encore et toujours. L'horreur de ce que je lui avais fait m'apparaissait au fur et à mesure de ses discours. Qu'est-ce qui avait bien pu me passer par la tête. Je m'en mordais les doigts aujourd'hui. « Mes valises sont faîtes, je me casse ! » continuait-elle, alors que des larmes coulaient le long de ses joues. « Soyez heureux au moins. Que vous ne m'ayez pas fait tout ça pour rien » ajoutait-elle, tout en allant chercher ses affaires. « Kandee, je t'en prie... » la suppliais-je. La voir partir était un déchirement, je ne pouvais pas m'imaginer continuer sans elle. Seulement, elle avait peut-être plus souffert que moi dans toute cette histoire, donc je n'avais pas le droit de me plaindre. « Non. Par pitié, tais-toi ! J'en ai assez entendu comme ça » concluait-elle, en claquant définitivement la porte de mon appartement. Je venais de perdre ma meilleure amie et ma colocataire au même instant. Autant vous dire que je me sentais vraiment seule. […] Suite à ce désastre, je n'ai plus voulu revoir Hayden, j'avais tout gâché. Tout ce qui s'était passé était de ma faute, et je n'allais pas m'enfoncer davantage. Lui n'avait pas tout bien compris, mais il n'avait eu d'autre choix que d'accepter. Il avait même quitté la ville, pour tirer un trait sur toute cette histoire.

PROMISE ME THAT YOU WON'T LET IT GO, KEEP DANCING UNTIL TOMORROW ► « Lore', c'est Hayden. Il faut vraiment que tu répondes à mes appels. J'en peux plus d'être loin de toi, j'ai besoin de toi alors s'il te plaît, rappelle-moi ». C'était au moins la dixième fois qu'il m'appelait sans cesse. Je devais tirer un trait sur lui, notre aventure, il avait détruit ma vie, ainsi que la vie de ma meilleure amie. Je ne pouvais pas aller dans son sens, mais malgré tout, je rêvais de l'appeler, d'entendre sa voix pour la dernière fois, c'est à ce moment que mon téléphone se remit à sonner, je ne pouvais pas faire autrement que de répondre. « Allô ? ». Je sentais ma gorge se nouer, j'avais envie de m'effondrer. « Hayden, tu dois arrêter de m'appeler, on doit avancer dans notre vie et jusque-là, tu n'en fais plus partie .. Je suis désolée ». Et c'est en tremblant que je raccrochais avant de me laisser tomber le long de mon armoire, je venais de renoncer à l'amour par courage, mais je savais que je ne récupérerais jamais ma meilleure amie, c'était finit. Depuis l'appel téléphonique avec Hayden, celui-ci s'arrêtait subitement de m'appeler, je savais qu'il n'était plus à Paris et c'était tant mieux.


Après des mois de recherches, je trouvais un appartement à Chicago, ainsi qu'un travail alors c'est sans regret que je pliais bagage. De toute façon, plus rien ne me retenait ici, j'avais tout perdu alors partir pour tout recommencer était la meilleure des solutions et c'est ce que je fis. Voilà maintenant trois mois que j'étais ici, j'avais obtenu un poste de styliste dans l'entreprise de Ryan Bennet et je me consacrais à ma nouvelle vie ! Il n'a fallu que deux mois pour m'intégrer correctement, je me suis vite fait des amis, sûrement des ennemis, mais au moins personne ne me jugeait, ils ne me connaissaient pas et il a fallu ce jour, un vendredi soir pour que tout se remette en question : Hayden était là .. Je ne sais pas si c'est le destin, mais moi qui faisais tout pour le fuir, voilà qu'il était là, en face de moi.


Dernière édition par T. Loredana Antonelli le Sam 31 Jan - 21:10, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité


MessageSujet: Re: T. Loredana Antonelli ◭ I'll be dead before the day is done    Dim 11 Jan - 18:14


Bienvenue à toi, enfin rebienvenue. :sweet2:
& bonne chance pour ta fiche. Si tu as la moindre question hésites pas le staff est là
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité


MessageSujet: Re: T. Loredana Antonelli ◭ I'll be dead before the day is done    Dim 11 Jan - 18:16

Rebienvenue parmi nous ! Comme dit Nathaniel, n'hésite pas si tu as besoin !
Ravi de te revoir :heart2:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité


MessageSujet: Re: T. Loredana Antonelli ◭ I'll be dead before the day is done    Dim 11 Jan - 18:33


bienvenuuuuuuuuuuue ! ♥
pour le lien, je suis à ta disposition !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité


MessageSujet: Re: T. Loredana Antonelli ◭ I'll be dead before the day is done    Dim 11 Jan - 22:32

    Merci beaucoup tous les trois I love you. Vous êtes adorables :sweet2: :sweet2: :sweet2:

    Madi' (+) Je fais ma fiche de lien au plus vite et au pire je t'enverrais un MP :sweet:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité


MessageSujet: Re: T. Loredana Antonelli ◭ I'll be dead before the day is done    Dim 11 Jan - 23:10


Tout est parfait pour moi. Alors je te valide officiellement.
Tu peux aller faire tes diverses demandes, soit de liens, lieux, etc.
Puis si tu as la moindre question hésites pas.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: T. Loredana Antonelli ◭ I'll be dead before the day is done    

Revenir en haut Aller en bas
 
T. Loredana Antonelli ◭ I'll be dead before the day is done
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Road accident leaves at least 32 dead in Haiti. ANMWE!!!!!!!!!!
» Version N°15 : Bang bang you're dead !
» Red Dead Redemption
» Segment Triple H , Undertaker , Dead Game !
» [UPTOBOX] Dead or Alive [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WILD THING ™ :: Présentation des membres validés.-
Sauter vers: