AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 I play within my head ☁ Zoey (v2)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
avatar
Invité


MessageSujet: I play within my head ☁ Zoey (v2)   Ven 5 Déc - 9:33

→ EN COUPLE OU CÉLIBATAIRE ? PARLE-NOUS UN PEU DE TA VIE SENTIMENTALE ACTUELLE
Elle est un peu vide vu que je suis célibataire, mais je ne peux pas dire inexistante, en revanche...

→ ENTRE NOUS… CROIS-TU RÉELLEMENT EN L’AMOUR ?
J'y ai toujours cru. Pour moi, c'est la plus belle chose au monde et c'est aussi la plus importante. Je me suis toujours rêvée comme une Cendrillon ou je ne sais trop quoi, qui se fait sauver par un prince charmant. Il ne reste plus qu'à espérer que la déception ne soit pas trop grande...

→ PARLE-NOUS DE TA PREMIÈRE HISTOIRE D'AMOUR.
C'est compliqué ... Je ne sais pas si on peut vraiment parler d'histoire d'amour, mais les choses étant telles qu'elles étaient, nous avons fini par casser et je n'ai aujourd'hui plus aucune nostalgie ni aucun sentiment pour cette personne.

→ COMMENT VOIS-TU LA PERSONNE DE TES RÊVES ?
Ce serait un homme attentionné qui n'a pas peur de montrer celle qu'il aime à ses amis et qui, lorsqu'il pose ses yeux sur moi, me regarderait comme si j'étais la seule femme au monde et qui serait également la personne qui me connaît le mieux.
Zoey-Grace Avery Meyer
ft Emily Browning
Citation


Hello! moi c'est Zoey-Grace A. Meyer, mais tout le monde me nomme Zoey ou Zozo. J'ai vu le jour le date de naissance à lieu de naissance. J'ai donc âge. Il se trouve que je suis orientation sexuelle et statut civil. Pour gagner ma vie je suis métier. Je fais partie des groupe. Il paraît que je ressemble énormément à Emily Browning. Et je remercie shiv pour les images de mon joli visage.

Défaitiste ▻ un peu trop sensible ▻ Attentive ▻ Possessive ▻ Calme ▻ Rancunière ▻ Passionnée ▻ Maladroite.

▻ Aime le chocolat et la guimauve ▻ A assez la tête dans les nuages et est parfois un peu à la masse ▻ Tire la langue quand elle rigole ▻ se mord la lèvre inférieure quand elle est gênée ▻ Passe souvent la main dans ses cheveux quand elle n'a rien à dire ▻ aime le son de l'eau qui s'agite ou qui ruisselle ▻ passe son temps à lire des magazines pour se moquer des stars ▻ aime regarder des films à l'eau de rose même si elle en trouve certains bidons ▻ s'amuse toujours avec sa médaille qu'elle porte quasiment toujours

Stay with me

Prénom/Pseudo ⊱ Blueberry Âge ⊱ 19 ans Scénario ou PI? ⊱ PI Présence ⊱ le plus souvent possible Comment as-tu découvert CIL? ⊱ indirectement par ma soeur Comment le trouves-tu? ⊱    Un double compte? ⊱ Hmm... faut voir    Un dernier mot? ⊱ Chamallow

Code:
<span class="pris">EMILY BROWNING</span> ⊱ zoey-grace a. meyer
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité


MessageSujet: Re: I play within my head ☁ Zoey (v2)   Ven 5 Déc - 9:36

citation

« Des yeux noisettes que l'on ne peut pas oublier ». C'était ainsi que le médecin avait qualifié la première des deux jumelles Meyer, Zoey, née quelques minutes avant sa "fausse jumelle", Candice. Il l'avait qualifiée ainsi, comme si, plus tard, ce serait ainsi que l'on remarquerait la petite fille. Depuis ce jour de Septembre où la chaleur à Dallas était bien plus qu'écrasante les gens ne s'empêchèrent plus de lui faire remarquer, ce qui eût toujours le don de mettre la qualifiée dans un état de gêne.
Entourée de sa soeur ainée, Marylin, et de sa jumelle, Zoey grandit paisiblement, parfois surprotégée pour pas grand chose alors pourtant qu'elle et Candice n'avaient pas été désirées à cause des moyens familiaux. Ca n'empêcha pas l'enfance de la petite fille d'être donc assez joyeuse, se sentant assez à sa place, au moins au sein de la fratrie. Avec ses soeurs, Zoey s'est toujours plus ou moins bien entendue, tout dépendant, bien sûr, des situations.

Dès lors qu'elle devint adolescente, Zoey commença à ne plus être capable de supporter Dallas. Même ses cours de danse ne semblait pas donner plus d'intérêt à la ville à ses yeux. Certes, elle ne pouvait pas échapper au côté assez "rustique" de la ville, mais elle préférait mille fois des déserts ou encore, totalement à l'opposé, des villes bondées avec d'immenses grattes ciel. Elle avait certes, quelques amis dans le coin, mais ce n'était pas ce qui lui donnait vraiment l'envie de rester. D'autant que la situation loin d'être modeste de leurs parents avait pour Zoey quelque chose d'assez compliqué.
L'adolescente ne supportait pas le train de vie intensive qu'elle vivait dans cette ville. Elle rêvait de tranquillité et de prendre son temps, et s'il lui fallait le perdre, que ce soit pour faire quelque chose qui lui plaisait dans un endroit de la même envergure. Et si la danse était la seule chose qui lui plaisait vraiment en ville et qui lui avait "rapporté des amis", ce n'était pas une chose suffisamment importante pour elle afin qu'elle se sente "intégrée" à cette communauté qui lui déplaisait plus que n'importe quoi d'autre.

La ville évoquait pour Zoey le travail scolaire qui n'avait rien d'amusant, rien de créatif. Et c'était d'ailleurs sur ce dernier point que les choses posaient problème à son niveau. En effet, les écoles qui pouvaient lui permettre de faire "preuve de créativité" faisaient partie des plus chères. Alors, pour espérer avoir une occasion d'accéder à l'unes d'entre elles un jour, Zoey s'est littéralement plongée dans les études. Probablement la raison qui a un peu éloigné Candice de celle-ci. En effet, Candice, en pleine rébellion, avait décidé d'arrêter complètement de travailler à l'école, ce que ne comprenait pas sa jumelle. Ce qui n'empêcha pas Zoey de vouloir, plus d'une fois, mettre le feu à l'école, juste pour le fun, histoire de montrer ô combien elle détestait cette endroit, rêvant de bien plus de modernité que ce que tout ce que la ville de Dallas pourrait bien lui offrir. Cependant, elle ne le fit pas, pensant à la réaction de ses parents qui se devraient de réparer les erreurs d'une de leurs filles et qui avaient probablement d'autres chats à fouetter pour essayer de vivre le plus correctement possible.

C'est probablement parce qu'elle s'était plus concentrée sur son besoin de faire de l'art, plutôt que de rester dans la scolarité banale et ennuyeuse, à la place d'y mettre le feu, que À l'age de 17 ans, Zoey eut une bourse pour entrer dans une école "préparatoire" d'Arts à New York. Avec difficulté, elle réussit à persuader ses parents de la laisser partir. A sa plus grande surprise, ils avaient accepté. Et c'est ainsi, qu'avec l'accord de ses parents, que Zoey se rendit à l'aéroport pour prendre l'avion. Il fut convenu que, par le système du lycée, pendant deux ans complets, la jeune fille suivrait le cursus préparatoire de l'école et reviendrait, qu'elle réussisse ou échoue, à Dallas, soit pour retourner au lycée en cas d'échec, soit pour faire des stages en cas de réussite.

New York fut pour elle l'une des plus belles expériences qu'il lui eût été donné de vivre. En deux ans, elle trouva de l'intérêt dans quasiment tout. Même dans l'écriture alors que, jusque là, ça avait tout été sauf son domaine de prédilection, elle qui faisait souvent des fautes à tout bout de champs. Mais rapidement, alors que les cours qu'elle avait suivis jusque là étaient plutôt sur l'art en général, elle se découvrit une réelle passion pour la photographie. Avec ce qui lui restait de la bourse qu'elle avait eu pour pouvoir payer ses études, elle se paya l'appareil photo de ses rêves et commença à prendre des photos de tout et de rien... à tout bout de champ.

L'année qui suivit son entrée dans cette école/internat, elle se spécialisa dans le cursus de photographie. Elle avait, certes, perdu un an, mais comme c'était le cas pour tous les élèves dans la même situation, elle avait six mois de préparation pour prouver qu'elle avait le niveau et, malgré l'année de spécialisation manquante, elle était tout aussi capable que les autres. Par chance, Zoey réussit. C'était une énorme victoire pour elle qui n'avait jusque là qu'eu des difficultés pour tout et pour rien et qui n'avait jamais eu de quoi être fière d'elle-même.

Au fur et à mesure, la jeune femme commençait de plus en plus à se plaire à New-York. Elle s'était fait des amis -ou du moins une- avec qui elle avait fait les quatre cents coups et s'éclatait pas mal. Elles avaient même, pour la dernière année dans cette école, fait la demande d'être placée dans la même chambre d'internes. Le courant passait si bien entre elles que Zoey avait, pour la première fois de sa vie, l'impression d'avoir une meilleure amie et espérait que ça ne resterait pas une impression.

L'école d'Art prit fin pour la jeune femme et elle dût rentrer à Dallas. Sauf que ce n'était pas par dépit. Non, cette fois, elle était contente de rentrer chez elle. Elle s'était bien adaptée à New-York, c'était vrai, mais peut être était-elle finalement casanière puisque Dallas lui manquait plus encore qu'elle ne l'aurait jamais imaginé.
Et lorsqu'elle prit l'aéroport et qu'elle atterrit elle fut plus surexcitée que jamais à l'idée de retrouver sa maison et la ville qu'elle avait tenté de fuir. C'était finalement peut être l'idée de retrouver ses sœurs qui lui faisait à ce point plaisir.

Rentrer chez soi est une chose. Mais rentrer chez soi avec le sourire en est une autre. Alors que Zoey n'avait pas cautionné le changement de comportement de Candice, ce fut dans ses bras qu'elle sauta en premier. Et quelle ne fut pas sa surprise lorsqu'elle se rendit compte que sa sœur avait finalement réussi à redevenir, plus ou moins, la personne qu'elle avait toujours connu. C'était surtout le look qui était flagrant en fin de compte.

Rapidement, Zoey prit part à la vie à Dallas. Elle chercha plusieurs stages. Les entreprises étaient en fait assez réticentes à engager une jeune "adolescente" de dix-neuf ans, à qui il manquait encore deux ans avant de prétendre être majeure. Pourtant, un magazine lui donna sa chance afin de faire ses preuves. On lui confia donc le job de faire les photos dont avait besoin les rédacteurs pour illustrer leurs articles.

Après avoir été engagée dans ce magazine, Zoey pensait qu'elle passerait les beaux jours, à prendre des photos à tout va. Elle n'avait pas tout à fait tort. Néanmoins, c'était plus fatigant que ce qu'elle aurait pu imaginer. Il ne s'agissait pas de simplement faire des photos, les développer et les donner. C'était plus un travail de terrain. Mais ça l'amusait, tout en le prenant très au sérieux.

Mais rapidement, à cette demoiselle qui en demandait toujours plus, ça ne suffit plus. La photographie, c'était son truc, d'accord. Mais ce n'était plus suffisant. Elle voulait plus de responsabilités, plus de choses à faire, plus d'importance et plus de reconnaissance. Exigeante? Peut-être bien, oui! C'est pour cette raison qu'elle démission, allant chercher un job dans un journal où elle pouvait montrer qu'elle pouvait être une journaliste, ou du moins une reporter écrite talentueuse, ce qu'elle espérait tout au moins. Par chance, elle réussit.

Après être parvenue à obtenir la vie dont elle rêvait et être rentrée chez elle près des siens, Zoey essaie de profiter du mieux qu'elle peut de ce qu'elle a -puisqu'elle a tout ce qu'elle veut ou du moins l'a eu dans certains cas- et de voir les choses du bon côté puisque la vie reprend son cours.
Revenir en haut Aller en bas
 
I play within my head ☁ Zoey (v2)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» DART to Haiti - Words of Thanks to Canadian Head of State
» Enfin.... : Passage en Free to Play « imminent » en Europe
» 05. The games we play
» Guide pour étoffer votre rôle-play
» Nano. Role Play !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WILD THING ™ :: Présentations des admins-
Sauter vers: